Angoulême 2020, les sélections officielles et la multiplication des Fauves

Comme chaque année, avant le Père Noël et ses cadeaux divers d’hiver, le Festival de la BD d’Angoulême dévoile ses sélections, belles listes qui feront plaisir à tout le monde, grosso modo. On en profite pour s’inspirer très largement du communiqué officiel afin de ne pas commettre erreur ou bévue. Donc, désignés par trois comités, 72 albums et publications ont été retenus, et forment les cinq sélections : la sélection Officielle, Jeunesse, Patrimoine, Bande Dessinée Alternative et Polar SNCF. A découvrir plus bas.

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême 2020 Mais, comme il faut qu’il y ait toujours quelque chose de nouveau aux Galeries angoulêmois, le Festival, attaché à récompenser toutes les facettes de la créativité, accueille deux Fauves supplémentaires cette année. Au sein de la sélection Officielle, le Prix de l’Audace récompensera un album au style graphique innovant, jouant avec les codes formels de la bande dessinée, et le Prix Jeunes Adultes pour mieux représenter la diversité de la création, destinés aux lecteurs de plus de 13 ans, sera remis par un Grand Jury Jeunesse de professionnels. Bon alors là, chapeau, fallait y penser car, sincèrement, comprenne qui pourra de l’utilité de la chose.

Enfin le Prix SNCF du Polar, premier prix public hexagonal, se recycle à l’occasion de ses 20 ans. La sélection du Prix SNCF du Polar catégorie BD et la sélection du Fauve Polar SNCF présentée au Festival International de la BD d’Angoulême, fusionnent en une seule et même sélection de 6 albums. 6 œuvres et 2 destins, un Fauve désigné par un jury professionnel et remis pendant le festival en janvier prochain et un prix du public, le Prix SNCF du Polar, décerné lors de la Cérémonie de remise des Prix, au printemps 2020. Tout le monde a compris ? Tant mieux.

Les Fauves Jeunesse seront remis le jeudi 30 janvier 2020 à 18h au Théâtre d’Angoulême durant la cérémonie des Prix Découvertes. La cérémonie des Prix se tiendra le samedi 1er février 2020 à 19h au Théâtre d’Angoulême. Et hop, comme aurait dit Achille. C’est parti pour une nouvelle édition avec quelques curiosités comme le, au demeurant excellent, Blueberry de Sfar et Blain dans la sélection mais pas encore sorti ou Le Château des animaux en catégorie série. Pour tout le monde et tous les goûts, on vous dit. Consensuel, un maître mot à Angoulême. Un consensus mou, comme aurait dit Pierre Dac.

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême

Sélection officielle

On va un peu s’étendre et se détendre sur les albums officiels. Soyons francs, on ne les a pas tous lus, et peut-être heureusement. Ou pas. Par contre, on est heureux de voir figurer dans la liste Le Loup, le Blueberry, Le Dracula de Bess, Le Roi des bourdons ou Le Dernier Atlas. Et pas qu’eux, certes, mais on ne se refait pas.

  • La Traversée par Clément Paurd (2024)
  • Tulipe et les sorciers par Sophie Guerrive (2024)
  • Demain demain 2 par Laurent Maffre (Actes Sud)
  • Papa maman fiston par Lucas Méthé (Actes Sud)
  • Révolution tome 1 par Florent Grouazel, Younn Locard (Actes Sud-L’An 2)
  • Ecolila par François Olislaeger (Actes Sud)
  • Je suis au pays avec ma mère par Isabelle Pralong et Irene de Santa Ana (Atrabile)
  • La Tournée par Andi Watson (Çà et là)
  • In Waves par AJ Dungo (Casterman)
  • Le Loup par Jean-Marc Rochette (Casterman)
  • Dédales tome 1 par Charles Burns (Cornélius)
  • Blueberry, Amertume Apache par Christophe Blain et Joann Sfar (Dargaud)
  • Algues vertes, l’histoire interdite par Inès Léraud et Pierre Van Hove (Delcourt)
  • Berlin III par Jason Lutes (Delcourt)
  • Clyde Fans par Seth (Delcourt)
  • Les Indes fourbes par Alain Ayroles et Juanjo Guarnido (Delcourt)
  • Préférence système par Ugo Bienvenu (Denoël Graphic)
  • Il était 2 fois Arthur par Carlé et Antico (Dupuis)
  • Le Dernier Atlas tome 1 par Hervé Tanquerelle, Fabien Vehlmann et Gwen de Bonneval (Dupuis)
  • Des milliards de miroirs par Robin Cousin (Flblb)
  • Saison des Roses par Chloé Wary (Flblb)
  • Dracula par George Bess d’après Bram Stoker (Glénat)
  • Le Roi des bourdons par David de Thuin (Glénat)
  • Acte de dieu par Giacomo Nanni (Ici Même)
  • Dans l’abîme du temps par Gou Tanabe (Ki-oon)
  • Les Entrailles de New-York par Julia Wertz (L’Agrume)
  • L’Oisiveraie par David Prudhomme (L’Association)
  • Les Herbes folles par Lewis Trondheim (L’Association)
  • Lucarne par Joe Kessler (L’Association)
  • Michel, fils des âges farouches, par Pierre Maurel (L’Employé du moi)
  • Nagasaki par Agnès Hostache (Le Lézard noir)
  • Un matin avec Mademoiselle Latarte par Caroline Sury (Le Monte-en-l’air)
  • L’Été dernier par Paolo Cattaneo (Misma)
  • Guerre par Marion Jdanoff (Super Loto Éditions)

Sélection Jeunesse

Lettres d’amour de 0 à 10 Plus simple de se positionner pour la Jeunesse. Et là, on y va franco : Lettres d’amour est un vrai bonheur.

  • Les Vermeilles par Camille Jourdy (Actes sud BD)
  • La Ligue des super féministes de Mirion Malle (La Ville Brûle)
  • Le Club des chats casse la baraque par Yoon-sun Park (Misma)
  • Raowl, la Belle et l’Affreux par Tebo (Dupuis)
  • Pipistrelli par Charlotte Pollet (Biscoto)
  • Lettres d’amour de 0 à 10 par Thomas Baas (Rue de sèvres)
  • Radiant 12 par Tony Valente (Ankama)
  • My Hero Academia 20 par Kohei Horikoshi (Ki-oon)

Sélection ado

Idem pour les ados, même si il faudra expliquer ce que cela veut dire et le pourquoi. Car Spirou de Bravo, Le Fils de l’Ursari, Mécanique céleste, ce sont des titres qu’ados ? Ben alors, on en découvre où il n’y avait pas assez de place ailleurs.

  • Le Tigre des neiges par Akiko Higashimura (Le Lézard noir)
  • Spirou, l’espoir malgré tout, 2e partie d’Émile Bravo (Dupuis)
  • Dans un rayon de soleil par Tillie Walden (Gallimard Jeunesse)
  • Les Sales Gosses par Peggy Adam (Atrabile)
  • Haikus de Sibérie par Vile-Itadaki (Sarbacane)
  • Mécanique céleste par Merwan (Dargaud)
  • Beastars par Paru Itagaki (Ki-oon)
  • Le Fils de l’Ursari par Cyrille Pomès, Isabelle Merlet d’après Xavier-Laurent Petit (Rue de Sèvres)

Sélection Polar

Côté frissons, on a un faible pour la catégorie et des favoris de poids, là aussi qui dépassent largement le simple cadre du polar. Dans la tête de Sherlock Holmes ou Le Detection Club, Grass Kings, Cassandra Darke par exemple.

  • Cassandra Darke par Posy Simmonds (Denoël Graphic)
  • Tumulte par John Harris Dunning et Michael Kennedy (Presque Lune)
  • Le Detection Club par Jean Harambat (Dargaud)
  • Grass Kings par Matt Kindt & Tyler Jenkins (Futuropolis)
  • Dans la tête de Sherlock Holmes tome 1 par Cyril Lieron Benoit Dahan (Ankama)
  • No Direction par Moynot (Sarbacane)

Sélection Patrimoine

Monde mutant Sans hésitation, on plébiscite Monde Mutant chez Delirium.

  • Les Fleurs rouges par Yoshiharu Tsuge (Cornélius)
  • Walt et Skeezix par Frank King (2024)
  • Stray Bullets par David Lapham (Delcourt)
  • Deux manches et la belle par Milton Gross (La table ronde)
  • Alerte Rouge par Tomaz Lavric (Ça et Là)
  • Monde mutant par Jan Strnad et Richard Corben (Delirium)
  • La Main verte et autres récits par Nicole Claveloux (Cornélius)

Sélection série

Enfin, pour la série, on dira que Le Château des Animaux n’a rien à y faire et aurait dû être dans la sélection officielle. Un gros faible pour Les Contes de la Pieuvre. Luminary, ce n’est pas mal non plus. Reste que quand même, on aurait voté pour Le Château. Allez, à égalité avec La Pieuvre.