Sérignan 2019, gros plan sur les auteurs présents les 8 et 9 juin sous la présidence de Yoann

Une vue en gros plan sur tous les auteurs du Festival de Sérignan 2019, le 24e du nom, les 8 et 9 juin. C’est le sujet du jour qui a pu être réalisée grâce au travail préparatoire des organisateurs dont bien sûr Jean-François Marty. Il y aura aussi des expos dont celle de Cromwell à la MAM (Médiathèque d’agglomération à Béziers 1 place du 14 juillet, Les mondes sauvages de Cromwell du 06 juin au 12 juillet ou celle de Christian Gine du 9 avril au 22 juin à la Médiathèque de Sérignan. On reviendra aussi sur le Prix de la Ville et celui du scénario dans un prochain article. C’est Yoann qui est le président 2019.

Festival BD de Sérignan 2019

Jean BASTIDE : De 2005 à 2009, il participe aux trois tomes de La Guerre des Sambre, d’Yslaire. En 2012, il publie le premier volet de Notre Dame, une adaptation en BD du chef-d’œuvre de Victor Hugo ; le second volume paraît en 2014. Depuis 2016, il dessine les aventures d’un des plus iconiques duos de la bande dessinée, Boule et Bill.

Jean Bastide

Laurent BONNEAU : En 2013, il sort deux albums : Douce pincée de lèvres en ce matin d’été ouvrage intimiste sur une journée de la vie de Max, puis Rêves Syncopés avec Mathilde Ramadier au scénario. Plus récemment, il a réalisé un récit de voyage sur l’Afrique et un album sur Narbonne. Son dernier livre Et il foula la terre avec légèreté est aux éditions Futuropolis.

Laurent Bonneau

CATMALOU : Lucie Braud alias Catmalou. Didier Cromwell lui propose de travailler pour El Coyote. De cette première expérience naît leur collaboration sur Le Dernier des Mohicans. Elle collabore avec lui également sur le projet Anita Bomba. Elle publie en 2017 avec Joseph Lacroix une série sur le célèbre comte de Foix, Fébus.

Catmalou

Hubert CHEVILLARD : Il publie ses premières planches dans le magazine Pilote avec Conjoint avant de dessiner les 4 tomes de la série Le Pont dans la vase, scénarisée par Sylvain Chomet. Puis, Les archives de la planète une série de récits courts dans Fluide Glacial avec Corcal. Je vais rester écrit par Lewis Trondheim est son premier album chez Rue de Sèvres.

Hubert Chevillard

CLARKE : Avec son dessin identifiable au premier coup d’œil, l’auteur de Mélusine montre qu’il est aussi à l’aise dans l’humour grand public que dans le récit intimiste de Dilemna à Rencontres obliques ou Les Danois.

Clarke

Pascal CROCI : Il a connu la consécration grâce à Auschwitz, bande dessinée-document qui a reçu le Prix Jeunesse de l’Assemblée Nationale en 2000. Sa dernière bande dessinée, Carmilla évoque le vampirisme un thème cher à l’auteur.

Pascal Croci

CROMWELL : Avec Riff Reb’s ils bousculent ensuite le 9e Art en créant l’Atelier Azylum. Il créera sa première série : Le Bal de la sueur. Auteur connu et reconnu, Cromwell continue de développer ses univers, dont on peut avoir un aperçu dans Le dernier des Mohicans ou le recueil Quelque Part, et tout particulièrement celui d’Anita Bomba avec son compère Eric Gratien.

Cromwell

DAB’S : Dab’s s’est inspiré des bêtises qu’il faisait enfant pour créer ses personnages Tony et Alberto. Ils sont apparus pour la première fois en 1993. Dab’s, l’un des animateurs réguliers du Tchô ! Mag, redouble de non-sens et d’un coup de crayon plus qu’efficace pour donner vie à des personnages désopilants. Parallèlement, Dab’s a signé Nino et Rebecca ainsi que Késaco.

Dab's

Elric DUFAU : Il se plonge à plein temps dans la BD en dessinant l’album Marche ou rêve. Il collabore régulièrement aux projets collectifs de ses amis des éditions Onapratut. En 2011 il entre en résidence à la Maison des auteurs d’Angoulême pour le projet Harpignies, qui voit le jour en 2014 aux éditions Paquet. Depuis, il a développé une bande dessinée jeunesse, Witchazel en trois tomes aux éditions Kramiek.

Elric

Christian GINE : Il rencontre alors Didier Convard et leur collaboration donnera des séries importantes chez Glénat comme Neige, le Triangle Secret, ainsi que Finkel chez Delcourt. Dans le diptyque La Grande ombre, il assure le dessin et le scénario. Il participe au succès de la série Le Triangle Secret. En 2011, il lance une nouvelle série avec Gilles Chaillet Les Boucliers de Mars. Après une participation sur la série Roma, toujours dans le genre historique il s’attaque aux invasions vikings avec Stamford Bridge, dans la collection les grandes batailles navales chez Glénat. Il vient de sortir Sir Nigel d’après Doyle. Chiristian Gine fut le 4ème président du Festival de Sérignan en 2000.

Gine

Claude GUTH : L’album Vauriens réalisé avec Luc Brunschwig et Laurent Cagniat sera le point de départ son travail de coloriste. Lanfeust de Troy, Trolls de TroyPitchi-Poï, Guth signe un album plus personnel ses couleurs relevant plus de l’illustration. Claude Guth alterne avec aisance la couleur traditionnelle et numérique. Plus récemment, il a signé les couleurs des Naufragés d’Ythaq et de Cixi de Troy.

Eric HÜBSCH : En 1995, il entreprend le projet de l’album qui a vu le jour en juillet 1998 : Le Réveil de Merlin, premier tome de la série Le Chant d’Excalibur, sur un scénario de Scotch Arleston. Il participe actuellement à la collection Marcel Pagnol des éditions Grand Angle avec les titres Topaze et Cigalon.

Éric Hübsch

Alain JULIÉ : Il collabore à la série Léo Loden (Soleil Productions). Dans la foulée, il livre avec Jean-Paul Tiberi au scénario, un mini-guide dans la collection de chez Vent d’Ouest sur le thème des chiens. De cette rencontre avec Arleston naîtront 3 albums de la série jeunesse aventure intitulée Les Manuscrits de sang chez Soleil Productions puis les dessins de la série Les Vélo Maniacs chez Bamboo.

Alain Julié

Hugues LABIANO : Il commence sa carrière, en réalisant Matador (Glénat), une série écrite par Gani Jakupi. Il revient ensuite à sa véritable passion en réalisant Dixie road avec Jean Dufaux, Mister George avec Rodolphe et Serge Le Tendre. Stephen Desberg lui propose, en 2005, Black OP (Dargaud), une série consacrée à des agents de la CIA. En 2012, Labiano signe seul les deux épisodes des Quatre coins du monde (Dargaud). Il vient de terminer la suite de L’Étoile du désert, série initiée par Desberg et Marini.

Hugues Labiano

LAITRAM : En 2017, il publie en auto-édition Magma insomnia, sa première BD très influencée par le manga et le comics américain, et il fait du dessin de presse. En avril 2019 sort De Baettara à Béziers, sur les traces du camel, aux Éditions du Mont en tant qu’illustrateur, mais aussi démarre un projet BD avec Monsieur K, Zebratoshi.

Laitram

MIC : Michel Rius, est l’auteur d’une fresque animalière autobiographique sur les joies du blog intitulé Ma vie de Wouf et Michel chien fidèle. Il vient de sortir Le Monstre aux éditions de La Fourmilière. Il vient de reprendre avec Tom Le Monde de Damien (Kramiek).

MIYA : Elle décide de devenir mangaka. Elle éditera sa première série Vis à Vis aux éditions Pika en 2008, ce qui en fera une des premières mangaka française. Elle vient de publier avec Samantha Bailly au scénario Alchimia, un shojo pur jus très soigné.

MONSIEUR K : En deux ans, il a publié quatre bandes dessinées : K.World ou L’homme qui ne recule jamais, Ze Palmipède Odyssée, Les Chroniques Anachroniques avec au scénario Myster B, Gévaudan et Jérusalem. Son dernier Sans Titre est le second album solo de Monsieur K.

Jean-Louis MOURIER : Sa rencontre avec Arleston, scénariste fétiche des éditions Soleil, lui permet de réaliser enfin son premier album en couleurs directes : Les Feux d’Askell. En 1997, avec le même scénariste et le coloriste Claude Guth, ils développent ensemble le monde de Troy en proposant un pendant à Lanfeust, c’est la naissance de Trolls de Troy. Jean-Louis Mourier fut le 7ème président du Festival BD de Sérignan.

Claude Guth et Jean-Louis Mourier
Claude Guth et Jean-Louis Mourier. JLT ®

Fabrizio PETROSSI : En 1992, il a commencé à publier dans le magazine Topolino, qui diffuse les aventures de Mickey en Italie, et dans d’autres revues Disney. De 1995 à 2003, il a travaillé au service Merchandising et Publishing de Disney à Paris, comme dessinateur en chef des personnages. En 2004, il réalisé l’album Mickey et les Trois Mousquetaires.

PTILUC : Il commence la série Pacush Blues dès 1980. Faces de Rat et Amours Volatiles, toutes deux chez Vents d’Ouest, Ni Dieu, ni Bête, Rat’s aux Humanos ou encore La Foire aux Cochons chez Drugstore. Il vient de publier aux éditions EP Questionnements sur l’amour moderne et Hitler pas si mort.

Ptiluc
Ptiluc. JLT ®

Isabelle RABAROT : Elle rencontre Michel Plessix et décide alors de se lancer dans la couleur. Leur première collaboration sera pour le journal Mikado où paraissent les aventures d’Ed et Benjamin. Puis, tout naturellement, le trio Rabarot-Plessix-Dieter se reforme pour la série Julien Boisvert En 1989, la rencontre avec Olivier Vatine va marquer un tournant dans sa carrière. Elle reprend alors les couleurs d’Aquablue, réalise celles d’Adios Palomita. Elle vient de réaliser les couleurs de Steamliner de Fane aux éditions rue de Sèvres.

Alexis SENTENAC : Sa première série est Les Hydres d’Arès. Il a collaboré au dessin de La Geste des Chevaliers Dragons dessiné et colorisé avec Brice Cossu un album de la série Carthago Adventures sur un scénario de Christophe Bec et Didier Alcante. Toujours avec Christophe Bec, il publie chez Glénat les 3 tomes de la série de science fiction Siberia 56. Il dessine et colorise Lowlifes, un comics avec l’américain Brian Buccellato au scénario. Il co-écrit Nous irons tous au bois, avec Alain Austini. Il a co-dessiné, toujours avec Brice Cossu, Le triomphe de Zorglub, une aventure de Spirou et Fantasio aux éditions Dupuis.

Jean SOLÉ : Il débute dans Pilote en 1971 où il illustre Guy Vidal, Jacques Lob et Jean-Marie Pélaprat. Un an plus tard, il lance Jean Cyriaque, avec le scénariste Jean-Pierre Dionnet. En 1975, il rejoint Gotlib en participant à la création du mensuel Fluide glacial dans lequel il dessinera plus tard les séries Pop et Rock et Colégram, Superdupont, ou encore La Salle des machines. La même année, il crée le célèbre logo présent sur la couverture du Guide du routard. Parallèlement, il illustre l’ouvrage consacré à la vie de Frank Zappa écrit par Christophe Delbrouck. Il a repris le dessin des aventures du héros 100 % français Superdupont, d’après un scénario de Lefred Thouron et de Gotlib et un livre sur Les abeilles.

Jean Solé et Pixel Vengeur
Jean Solé et Pixel Vengeur. JLT ®

TOUÏS : Il a participé en tant qu’animateur à de nombreux longs métrages d’animation dont Astérix et Cléopâtre (1968), Tarzoon, la honte de la jungle (1975), Les Douze Travaux d’Astérix (1976), La Ballade des Dalton (1978), Le chaînon manquant (1980), Astérix et le Coup du menhir (1989), Blanche-Neige, la suite (2007). Il a développé une carrière de réalisateur de films publicitaires dans les années 80. Son œuvre la plus célèbre, au graphisme à la fois expressionniste et novateur, est la série du Sergent Laterreur écrite par Gérald Frydman et publiée dans le journal Pilote.

Olivier VATINE : Il débute sa carrière dans la bande dessinée en 1984 avec Les Aventures de Fred et Bob, puis Stan Pulsar, et connaît le succès en 1988 avec Aquablue. Suivront bientôt Star Wars, Adios Palomita, Angela et Tao Bang. Il crée et codirige également chez Delcourt le label à succès « Série B » avec Fred Blanchard jusqu’en 2007, puis monte la collection « Sketchbook » sous l’appellation Comix Buro. En 2008, il rencontre Christophe Arleston avec qui il réalise la trilogie Cixi de Troy. Puis, en 2011, il propose sous son label Comix Buro la création d’une collection de SF pour les éditions Ankama Les Univers de Stefan Wul. Il y adaptera Niourk. Ce sera ensuite Infinity 8 chez Rue de Sèvres, une création originale de 8 albums avec Lewis Trondheim. En 2017, Comix Buro connaît un tournant en devenant une maison d’édition à part entière en signant un contrat de coédition avec Glénat. Il a signé La Mort Vivante avec Varanda.

Olivier Vatine
Olivier Vatine. JLT ®

WITKO : Il sera repéré par les Requins Marteaux et 6 Pieds sous terre. Il collabore à de nombreuses revues (Ferraille, Jade, Bile Noire, Lucha Libre, framix’…), collectifs (Nous sommes Motorhead, Comis 2000’…) et réalise de nombreux albums chez de différents éditeurs (Carabas, Lombard, humanos’…) Son dernier projet musical Amphétamine Penis avec des membres des Fatals, Cockpit et JC Satan est considéré comme un sauvage attentat sonore.

Festival BD de Sérignan 2017
Affluence aux dédicaces. Archives Sérignan 2017. JLT ®