Colt & Pepper, un monde ensorcelé signé Kordey

A croire que la saga des Pirates des Caraïbes a influencé le travail de Darko Macan (Marshal Bass) et de Igor Kordey (L’Histoire Secrète) pour leur nouvelle série Colt & Pepper. Dans une Amérique improbable au XVIIe siècle, un capitaine des gardes se retrouve obligé d’intervenir pour que son neveu Colt ne reste une créature démoniaque et meurtrière. Quitte à déraper un brin. Le tout dans un curieux contexte de magie, de monstres divers et de mutations sur fond de crises politiques diverses. Étonnant et décalé, ce premier album donne à Kordey toute liberté pour créer un monde fantastique et réaliste haut de gamme, unique et fascinant.

Colt & Pepper Il se balade tranquille le capitaine Culpepper, dit Pepper, à Paragusa. Aimé du vieux Duc et hai du jeune Duc, il survit en essayant de ne pas se laisser piéger. La retraite est proche. Autour de lui des femmes chats, des hommes poissons et une bande d’excités contre le pouvoir. Pepper prévient ses hommes mais parmi les manifestants arrêtés il y a son neveu Colt. Emprisonné avec d’autres, Colt se métamorphose avec eux en une créature unique multi-têtes qui défonce la grille du cachot et les humains à sa portée. Pepper résiste et progresse pour atteindre la salle où le duc se trouve. Pepper va-t-il faire entendre raison à son neveu pour qu’il redevienne normal ?

Tout va très vite, l’action est rapide, nerveuse sous le crayon magique de Kordey. Les personnages forts se multiplient, mutent, créent un paysage qui séduit et interpelle. Barth le Rouge ensorcelé, les femmes fourmis, les Sélénites suceuses de songes, des chats vampires, la Transition, jour maudit, en est à l’origine. Une intrigue ensorcelante.

Colt & Pepper, Tome 1, Pandemonium à Paragusa, Delcourt, 14,95 €

Pandemonium à Paragusa