L’Histoire secrète T35, qui est la créature de Roswell ?

Après un tome 0 qui remettait les pendules à l’heure et revenait sur les origines de la série L’Histoire Secrète et les tout puissants Archontes, avec le tome 35 on reprend le cours des choses tout en gardant un lien évident avec les origines. C’est à Roswell, un patelin du Nouveau Mexique que tout va se jouer. Un vaisseau spatial, un curieux personnage dans un sarcophage, les Archontes rassemblés à nouveau et des nazis maléfiques, le sort du monde va peut-être se jouer, une fois de plus, entre puissances occultes. Ces dieux et demi-dieux ont hérité de pouvoirs surnaturels grâce aux ivoires que leur père leur a laissé, Thor, dont on beaucoup parlé dans l’épisode précédent et qui va refaire surface. Jean-Pierre Pécau et Igor Kordey, au dessin si puissant, continuent à labourer les sillons mouvements d’une série toujours aussi efficace. Anubis est aux couleurs.

L'Histoire secrète Juillet 1947 à Roswell, deux archéologues assistent au crash de ce qu’ils pensent être une astéroïde dans le désert. La professeur Karnaky voit son tatouage rituel réagir violemment. C’est en fait une soucoupe volante qui s’est crashée. Sur la base 51 dans le Nevada, l’armée américaine s’interroge sur cet engin qui vole à mach 5. Parmi eux il y a Reka, archonte fille de Thor comme Dyo, Erlin et Aker. Elle est sous la coupe d’une femme qui conserve son ivoire. Dans le désert, Erlin est arrivé près d’un troupeau décimé de façon improbable. Il a été appelé par le général qu’il a connu pendant la guerre en Allemagne. Il va retrouver Karnaky à qui il avoue que son ivoire était brûlante au moment du crash. Sur la base il pénètre dans le hangar où on a stocké le vaisseau. Dans un sarcophage il reconnait le visage de Thot. Plus question de Martiens ou de Soviétiques, on est désormais dans un autre registre qui va se révéler mortel. Un commando vole le sarcophage.

Une sorte d’union sacrée et de circonstances entre archontes, le support de la créature de Roswell pour asseoir le scénario et l’arrivée de Thot dans le le débat, un regard intéressant sur l’Allemagne de l’après-guerre, les détails sont toujours copieux et indispensables dans cette série. La bouillonnante Reka deviendrait presque sympathique. Pécau a pimenté les rapports entre archontes plus sensuels. Pris au piège les enfants de Thot et lui aussi. Pour conclure on offre à Thot une congélation sous la banquise. Il y a d’autres pistes dans cet album qui est donc le premier tome d’un nouveau cycle sur la, ou les, faces cachées de la série. Bien cadré tout ça.

L’Histoire secrète, Tome 35, Roswell, Delcourt, 18,95 €

Roswell