Mutations épisode 1, Leo et des orques tueuses

On les avait quitté vainqueurs d’une organisation, Algapower, qui menait des expérimentations génétiques sur des enfants et des dauphins pour en faire des sirènes. Mais l’ONU les avait désavoués. C’était dans Mermaid Project. L’inspectrice Romane Pennac et l’agent Brahim El Malik sont de retour dans Mutations. Devenus privés à la petite semaine ils vont se retrouver embarqués dans une affaire qui n’est pas sans rapport avec la première. Leo et Corinne Jamar poursuivent ce nouveau cycle au scénario. Leo comme d’habitude sait mélanger politique, racisme, bouleverse la donne et raconte avant tout une bonne histoire. Fred Simon dessine toujours dans le même veine, détaillée et réaliste mais claire. Attention les gentils dauphins cachent bien leur jeu.

MutationsIls rament Romane et Brahim bien qu’ils s’aiment. Devenus privés ils traitent des affaires bas de gamme dans un monde où les Blancs sont désormais les dominés immigrés d’une population de couleur toute puissante avec ses racistes chroniques. Pas simple pour la blonde Roxane. Mais l’ONU va venir les chercher car des cétacés, orques, baleines et autres se sont mis à attaquer les cargos. Et même de les torpiller avec des missiles qu’ils portent sur le dos. Le colonel Lana Okosha de l’ONU vient embaucher le couple mais elle a été aussi l’épouse de Brahim qui n’en avait pas parlé à Romane. En prime ils ont eu un fils. Elle leur donne les pleins pouvoirs et ils deviennent agents spéciaux de l’ONU pour enquêter sur l’attitude vindicative des cétacés. Brahim embauche Kruger, une vieille connaissance. Direction le Mozambique devenu un territoire glacé depuis un coup de froid mystérieux. Romane qui a une constitution particulière va essayer de rentrer en contact avec les dauphins pour savoir ce qui se trame et qui est derrière tout cela. Kruger va tenter de se faire aider par la pègre locale.

Un bon scénario, intuitif, bien écrit, et qui se lit bien au fil des cases et des pages. On retrouve avec plaisir le couple de Mermaid Project sur un fond politique intéressant mais jamais pesant. Des dauphins tueurs mais manipulés par qui ? Suspense pour ce thriller atypique surprenant où les orques défient les humains et leurs interdisent de continuer à piller l’océan. Mais ce n’est pas si simple. La suite de cette histoire de mutation dans le prochain épisode.

Mutations, Épisode 1, Dargaud, 14,99 €

Mutations