Silex and the city T5, gaffe à Al-Quadrumane

Silex and the city colle à l’actu, celle de la préhistoire et la notre aussi. Dans ce tome 5, Vigiprimate, il y a des secousses politiques, des enlèvements, des attentats, le tout en 40 000 avant JC. A la sauce Jul évidemment.

Silex and the city Le plan Vigiprimate est déclenché, les colis et les silex abandonnés seront détruits. Le terrorisme sévit contre l’envoi de troupes au Paléolistan et l’intervention au Nord-Mammouth. Peau d’emploi recrute les chômeurs. Les lucioles sont piégées mais est-ce que l’attentat du 11 septembre a vraiment eu lieu s’interroge Ambroise. Les Romanidées font la manche. Blog et Spam partent en voyage. Le salon paléolithique de l’humanitaire ouvre des horizons à Web et Eve. Les révolutions de jasmins et les enlèvements d’étrangers par Al-Quadrumane font peur aux touristes mais pas au Dotcom. Url est capturé. Panique à bord mais tout rentrera dans l’ordre médiatique.

Du vécu, mais où va-t-il chercher tout ça, Jul ? Il ne lui manque plus qu’une certaine Valérie au palmarès. Un observateur du quotidien, il jongle avec les primates, dérivent sur le fil actu et se marre en finesse. Nous avec lui. Normal, c’est pas notre monde, c’est au paléolithique. Ah les abrutis. Ils en tenaient une couche. Un bonheur ce Jul pour sa dérision, son humour anti Front Bleu Darwin.

Silex and the city, Tome 5, Vigiprimate, Dargaud, 13,99 €

Vigiprimate