B.P.R.D. Origines T2, vampire for ever

En 1948 il avait encore ses cornes Hellboy, un gamin certes un peu curieux que l’un des membres du B.P.R.D. avait recueilli. Le Bureau de Recherches et de Défense sur le Paranormal a aussi d’autres préoccupations en ces fins d’années quarante. Comme les explosions nucléaires qui créent de curieux phénomènes et des bestioles affamées. Dans ce tome 2 des origines du B.P.R.D. on découvre que les agents ont tous plus ou moins un cadavre dans leur placard sous la houlette de Mike Mignola et autres maîtres du comics.

B.P.R.D.Le professeur Bruttenholm a adopté Hellboy et travaille sur le pouvoir qu’aurait l’énergie atomique comme carburant pour un voyage spatial. Mais les radiations ont vitrifié une partie du désert en un matériau verdâtre bizarre. Des monstres carnassiers et gigantesques sont apparus. Le Docteur Anna Rieu a son idée sur le phénomène alors que Bruttenholm tombe amoureux d’elle. Un commando réussit à abattre des monstres et Anders, vampire dissimulé, met en danger toute l’équipe.

Deux aventures sous le titre de Vampire composent ce recueil. On aura un faible pour la première avec ces bestioles délirantes, plus nerveuse et surtout sous le dessin de Max Fiumara avec John Arcudi au scénario. La seconde, plus Dracula, est moins efficace mais évidemment doit se lire pour avoir tous les éléments en main de ces origines. Un sketch-book conclue l’album. Un coup de cœur pour le personnage d’Anna Rieu et pour une ambiance incomparable qui prend aux tripes.

B.P.R.D. Origines, T2, Delcourt, 29,95 €