Le Petit Spirou T18, la vérité si je mens

Un clin d’œil, en forme d’hommage, à Tome qui a quitté le monde des bulles il y a peu. Son Petit Spirou dessiné par son complice Janry livre un nouvel opus, le dix-huitième, dans lequel le gai luron livre ses vérités. Il devient un peu coquin le Petit Spirou, a des envies de bisous mais reste un gamin à la logique implacable. Un recueil de gags dont certains sont bien connus mais avec des planches commentées en bas de page par le gamin futé. Des vérités si je mens, signées par un duo difficilement remplaçable, avec humour, bon sens et générosité. Un cadeau sympa pour Noël, un thème traité aussi dans les pages.

Le petit Spirou Sacré Mégot, un prof de sports surpris en pleine action par un inspecteur souriant. Inspection surprise pour Mégot mais pas vraiment telle qu’on aurait pu s’y attendre. Mais le Petit Spirou va vite découvrir le pot aux roses en se lançant sur la piste de l’inspecteur curieux. Mademoiselle Chiffre est toujours aussi jolie et vit le grand amour avec Dugenou tout en faisant bouillonner la libido de ses jeunes pousses. Et comme Noël est bientôt là, on retrouve des planches dans lesquelles Petit Spirou démontre que le vieillard barbu existe. Et puis il y a l’amoureuse qui a des états d’âme et risque de se faute piquer sa place dans le cœur de son fiancé.

C’est quand même Mégot qui a la vedette de cet album. Une vraie synthèse le brave homme, clope au bec, canette en main et bidon en première ligne. L’évolution humaine à son plus haut niveau. Mais le Petit Spirou mène le bal, donne son avis, ses vérités. Rien ne lui échappe, pas de langue de bois. Et pour cause. On sourit et on constate une fois encore que le Petit Spirou sait, avec humour, parler parfois de choses importantes.

Le petit Spirou, Tome 18, La vérité sur tout, Dupuis, 10,95 €

La vérité sur tout !