Spirou et Fantasio intégrale 15, Tome et Janry s’imposent

Tome et Janry ont été les repreneurs les plus novateurs, les plus percutants de Spirou. Dans l’intégrale 15 qui couvre les années 1988 à 1991 on sent que les deux auteurs ne sont pas là pour faire de la figuration même intelligente. On comprend aussi que Spirou n’en restera pas là et que petit groom est passé vraiment à l’âge adulte.

Spirou et Fantasio Autant commencer par un voyage qui n’est pas sans rappeler Le Prisonnier du Bouddha. Dans La Frousse aux trousses, Spirou et Fantasio vont aller chercher deux explorateur perdus dans une vallée du Népal. Avec eux une panoplie de malades du hoquet que seule une frayeur panique peut guérir. C’est la condition au financement de leur expédition. Entre rebelles locaux et troupes gouvernementales, Spirou et Fantasio auront des soucis au point de se perdre (La Vallée des bannis) dans un lieu reculé aux moustiques colériques transmetteurs de maladies dangereuses. Avec humour Tome et Janry dépassent le simple cadre d’un Spirou classique et accumulent les trouvailles ou clins d’œil.

Direction Moscou ensuite où ils deviennent, pour la bonne cause, agents du KGB. Le mausolée de Lénine n’a qu’à bien se tenir et Zantafio est de retour. Enfin dans Vito la déveine, ils retrouvent une vieille connaissance. Vito Cortizone échoue sur une île déserte où Spirou et Fantasio le retrouvent.

Au total quatre albums avec lesquels Tome et Janry s’imposent. Spirou a son avenir devant lui. Certes, pas question d’oublier Franquin, de Zorglub à La Mauvaise Tête. Mais désormais on est passé à autre chose que ce soit en scénario qui montent en puissance ou en dessin. Très bon dossier en ouverture comme d’habitude de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault parfaitement illustré.

Spirou et Fantasio, L’intégrale, Tome 15, 1988-1991, Dupuis, 24 €

Spirou et Fantasio