Perdus dans le futur, original

Sur le fond l’histoire au premier abord n’est pas très originale. Une bande de gosses tombe dans une grotte et se retrouvent dans un autre monde. Sauf que les surprises sont bien au rendez-vous de ce Perdus dans le futur particulièrement bien agencé, novateur. Sans oublier une palette de personnages, d’ados qui vont être obligés de se serrer les coudes face à des situations parfois redoutables. Au scénario il y a Damian et au dessin Alex Fuentes. Un trait qui donne la fausse impression de se chercher entre réalisme et caricature mais qui s’impose bien sûr pour apporter une bonne lecture de l’histoire.

La tempête

Un voyage scolaire où on visite un château. Au moment de partir, Piero le caïd de la bande s’accroche avec Arnold et Sara qui a des béquilles suite à un accident. En se battant ils tombent avec Mei et Driss au fond d’une oubliette qui se remplit d’eau car il pleut. Impossible de grimper au mur qui finit par s’effondrer. Le courant les emporte vers une chute qui aboutit dans un endroit où la végétation est luxuriante. Mais où est passé le château ? Des animaux monstrueux les pourchassent. Ils sont dans un autre monde et gravissent une montagne. Éreintés ils s’endorment et le réveil va être difficile.

Perdus dans le futur

Gardons le suspense nécessaire à cette balade dans le futur où les plantes carnivores sont géantes et où finalement il se pourrait bien que la réalité soit étonnante mais pas si catastrophique. Même si il va y avoir des règles du jeu à respecter. Piero va apprendre à vivre contraint et forcé tout en montrant ses propres souffrances. On accroche aux péripéties variées et bien trouvées de cette série jeunesse qui en est à son premier tome. Et oui, une fois qu’on a pris goût aux voyages dans le futur, rien ne dit que la retour à la maison sera facile. Quatre tomes sont prévus en tout. Très sympa pour la période estivale et un public jeunesse.

Perdus dans le futur, Tome 1, La tempête, Dupuis, 9,90 €

Perdus dans le futur