Quatre sœurs T2, une leçon de vie en douceur et en nuances

Quatre sœurs, en réalité cinq, qui ont perdu leurs parents vivent des aventures d’aujourd’hui tout en se serrant les coudes. Les romans de Malika Ferdjoukh ont été adaptés par Cati Baur. Dans le tome 2, c’est Hortense qui a la vedette et qui veut justement en devenir une.

Quatre sœursCharlie est l’aînée. Viennent ensuite Geneviève, Bettina, Hortense et Enid. Toutes ont leurs qualités et leurs défauts. Hortense aurait aimé être fille unique. Les filles préparent Noël sous la houlette de leur tante et tutrice. Bettina rencontre l’abominable livreur de pizzas qui tombe amoureux d’elle. Hortense, la timide qui se confie à son journal, s’inscrit à un cour de théâtre et obtient le premier rôle, trac en prime. Elle rencontre une nouvelle copine, Muguette, gravement malade mais d’un courage à toute épreuve. La petite famille, soudée comme toujours, va de l’avant avec larmes et sourires.

Avec son joli dessin, clair et précis, Cati Baur a parfaitement rendu le ton des romans en donnant vie à ses jeunes héroïnes dont on ne peut que tomber sous le charme. Elles ont de l’humour, de la tendresse. Elles peuvent être un peu chipie mais jamais avec méchanceté. Elles tirent les leçons d’une vie qui ne leur a pas fait de cadeaux. Ces Quatre sœurs donnent une belle leçon de vie qu’on aime partager avec elles.

Quatre sœurs, Tome 2, Hortense, Rue de Sèvres, 14 €

Hortense