Colonisation T4, découvertes

Un jeu de piste bien ficelé pour ce tome 4 de Colonisation. Les héros cherchent toujours les nefs perdues et vont passer de nouvelles alliances. Manipulations et découvertes en série pour cet avant-dernier album avec surprises à la clé qui relancent l’action et le suspense. Denis-Pierre Filippi au scénario recadre, donne des clés et humanise le débat en ajoutant une option innovante à découvrir. Vincenzo Cucca est aux crayons avec une efficacité graphique qui colle parfaitement au sujet.

Colonisation Des missions bas de gamme pour Milla et son équipe sont approchés par des Écumeurs dissidents auxquels ils acceptent de se joindre. Une solution pour remonter dans l’estime de leur hiérarchie ou de tout perdre. Objectif retrouver les nefs perdues en récupérant des données de localisation. C’est Daphné qui leur propose le deal, ex-femme de Clarence. Ag’, l’extra-terrestre est partant. Les données sont difficilement enregistrées. Milla veut savoir ce que cache leur administration et les Atils, comprendre ce que cherchent vraiment leurs nouveaux alliés les Écumeurs. Première destination une planète avec une nef en orbite, peut-être une colonie. Mais on tire sur le vaisseau de Milla. Le canon est sur la planète.

Une option très pertinente que l’abandon de l’électronique pour faire voler une navette, un retour aux sources qui est aussi une leçon mais on n’en dit pas plus car c’est un peu le fil rouge de l’aventure. De l’humour dans les réponses des personnages dans cette mission un brin suicide sur une planète mystérieuse. Un des meilleurs épisodes de la série. On attendra avec impatience la conclusion.

Colonisation, Tome 4, Expiation, Glénat, 13,90 €