Dans les yeux de Lya, délit de fuite

Dans les yeux de LyaUne découverte dans Spirou de ce nouveau titre scénarisé par Carbone (La Boîte à musique) et dessiné par Justine Cunha. Dans les yeux de Lya est un polar en huis-clos. Une jeune fille gravement accidentée par un chauffard qui a pris la fuite veut savoir qui il est. Paraplégique et en fauteuil, elle se lance sur la seule piste qu’elle a, un avocat qui aurait transigé avec ses parents contre une grosse somme d’argent pour qu’il n’y ait pas de poursuite. Mission d’infiltration pour Lya, futée et dégourdie. Mais ce ne sera pas simple à tout point de vue. A la fois classique et perspicace comme histoire, pas banale. Le dessin de Cunha est dans le ton, assez cartoon, expressif et bien cadré.

Un sage chez Maître Moraltet, Lya l’a obtenu. Ses parent sont fiers d’elle comme son meilleur ami Antoine chez qui elle s’installe. En réalité, Lya a une piste sur l’accident qui l’a handicapé. Ses parents ne lui ont jamais dit que tous les frais avaient été pris en charge par un inconnu et gérés par l’associé de Mortalet, De Villegan. Lya a trouvé une lettre chez elle qui donne le montant de la somme versée. Elle veut désormais, à tout prix, connaître le nom du chauffard. Il y a sûrement chez l’avocat le dossier correspondant à son cas, le 2015/78 DV. Accueillie chaleureusement et sous un pseudonyme par le personnel dont l’assistant Clément et Adèle la secrétaire, Lya commence ses recherches. Mais les archives sont au sous-sol où son fauteuil lui interdit d’aller. De plus Maître De Villegan est un caractériel intransigeant. Antoine doit venir à son aide.

En quête de vérité

Dans le tome 2, maintenant que le décor est planté, l’action devrait montrer en puissance. Une part de comédie dans ce polar pour ados, avec des rebondissements, des pièges et des personnages en général sympathiques bien menés par Carbone. Encore que rien n’empêche les surprises. Un découpage très clair, une héroïne sympa et têtue, bien ficelé tout ça et tout public.

Dans les yeux de Lya, Tome 1, En quête de vérité, Dupuis, 12,50 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*