La Boîte à musique, bienvenue à Pandorient

Une belle aventure inattendue, même si on a un peu tendance à penser à Alice au Pays des merveilles et Le Monde de Narnia, La Boîte à musique écrite par Carbone a un douce saveur poétique, de conte enchanté parfaitement servi par le dessin à la fois serein, coloré, frais de Gijé dont on perçoit les qualités pour l’animation. Une petite fille va découvrir que sa maman récemment décédée avait de bien curieuses relations avec un monde inconnu, Pandorient, qui se cache dans une boite à musique. Beaucoup de charme et d’enthousiasme dans cette balade féérique et réaliste à la fois.

La Boîte à musiquePour ces huit ans, son papa offre à Nola la boite à musique en forme de boule de sa maman décédée il y a peu. En y regardant de plus près Nola est sûre que quelque chose à bougé au sein du globe en verre. Effectivement, il y a bien une petite fille à l’intérieur qui l’appelle pour venir soigner sa maman malade. Mais comment la rejoindre ? En passant par la serrure après avoir tourné la clé de la boule. Nola se retrouve face à Andréa qui dans un premier temps la prend pour Annah, sa mère à qui elle ressemble beaucoup. Désormais, abasourdie, Nola apprend qu’elle est dans le monde de Pandorient. Avant elle, Annah est souvent venue dans ce monde magique. Cette fois il faut que Nola trouve un moyen pour sauver la mère d’Andréa qui semble intoxiquée. Le guérimaux, le médecin local, n’est pas disponible. Il va falloir que Nola improvise avec des recettes à l’ancienne. Elle va aussi faire connaissance d’Igor, le frère d’Andréa. Direction la boutique d’un curieux herboriste aux nombreux bras comme des branches.

Bienvenue à Pandorient

Les Percecoeurs, l’hexomonde, le vieil octopodus, le sable de rêves, Carbone a donné vie à une belle brochette de personnages atypiques, attachants et un récit bourré d’idées qui peut se raconter. On suit Nola et André avec Igor qui bien sûr devraient tous les trois poursuivre leur aventures extravagantes. Les décors sont aussi séduisants avec cet immeuble à étage. Nola déteint désormais un secret, celui du monde de Pandorient et fera tout pour y retourner quelques soient les dangers. Une belle découverte pré-publiée dans Spirou.

La Boîte à musique, Tome 1, Bienvenue à Pandorient, Dupuis, 12 €