La Grosse Tête, retours vers le passé pour ce nouveau Spirou de…

La Mauvaise Tête est un chef d’œuvre. Franquin est à l’apogée de son art. Cet épisode de Spirou et Fantasio reste parmi les meilleurs et a été à juste titre édité par Niffle dans la collection 50/60. Place à La Grosse Tête pour un Spirou de…, une variation pas banale sur ce qui aurait pu arriver si l’aventure avait été portée à l’écran. Makyo et Toldac au scénario, Téhem au dessin, ont surfé sur cette idée et la possible rivalité entre le jeune groom et son ami Fantasio pour savoir qui est le vrai héros de l’histoire qu’ils avaient vécue.

La Grosse TêteFantasio a écrit un bouquin sur La Mauvaise Tête, son identité usurpée, le masque en latex. Persuadé qu’il a signé un best-seller, il tombe de haut quand non seulement le livre ne se vend pas mais qu’en plus, pour l’adapter au cinéma, on confie à Spirou le premier rôle. Retour aussi au Bretzelburg pour les deux héros et début du tournage avec une grosse tête en latex qui représente Spirou. Quant à Fantasio il doit jouer le rôle de Zantafio. Succès à la clé, Pacôme trouve le film nul et il y a de la rumba dans l’air quand Spirou enchaîne interviews et télés. Commence pour lui une romance avec Louise, célèbre Miss Météo et le début du tournage du Prisonnier du Bouddha au Bretzelburg.

Un mélange curieux mais qui accroche bien plus dans sa version album que dans le format du journal de Spirou où il a été pré-publié. Cette Grosse Tête permet de traiter de façon amusante de la possible rivalité entre les deux vedettes potentielles que sont les deux héros, unis pour le meilleur depuis si longtemps. Il y a de l’humour dans le scénario, de jolis retours vers le passé bien maîtrisés. Le dessin de Téhem, papa de Malika, a pris assurance et relief, parfait pour ce sujet pas si simple en fait, l’un des plus intéressants de la série Le Spirou de…

Le Spirou de Téhem, Makyo & Toldac, Tome 8, La Grosse Tête, Dupuis, 14,50 €

Le Spirou de Téhem, Makyo & Toldac