Franquin, chronologie d’une œuvre, voyage au pays d’un gentil génie

C’est une réédition mais largement complétée et remaniée. En 2007 paraît la première édition de Franquin, chronologie d’une œuvre. Puis en 2012 une réédition déjà. La qualité des documents souvent sortis des archives de Franquin ont finalement poussé les auteurs à cet ultime version qui offre un panorama des plus complets mais aussi des plus visuels sur le monde incomparable de Franquin. Chaque titre est passé en revue et en détails. On flashe totalement sur la beauté et la puissance graphique, artistique des documents enrichis par les textes de Eric Verhoest et José-Louis Bocquet, toujours précis et intelligents.

Franquin, Chronologie d'une œuvre On commence la chronologie en 1948, quand Franquin reprend Spirou et Fantasio qui vont lui amener reconnaissance et notoriété. Franquin a comme amis Morris, Gillain ou Will. Avec Quatre aventures de Spirou et Fantasio en 1950 ce sera le premier album d’une série qui le rend mythique. Et côté mythe il faut brûler les étapes. Si le comte de Champignac apparaît en 1951 dans Il y a un sorcier à Champignac et les albums suivants sont superbes, c’est d’un avis personnel La Mauvaise Tête qui reste le meilleur titre de Franquin paru en 1956. Une histoire d’usurpation d’identité, la face noire des personnages, des scènes d’action comme celle du Tour de France qui s’envole au fil des pages, il y a tout dans cet album et même plus. Franquin plane au dessus de tous les auteurs de l’époque. L’album n’a pris une ride depuis et on relira avec délices la version noir et blanc éditée par Niffle. Viendront ensuite Zorglub, Modeste et Pompon. Lagaffe fermera le ban.

Une balade à travers des dessins inédits publiés en doubles pages panoramiques, les originaux crayonnés des Unes de Spirou ou des albums comme celle du Voyageur du Mézozoïque, Gaston et les débuts de ce gaffeur génial, les Idées noires aussi, on a tout dans cette chronologie. On s’en délecte, on la feuillette, on plonge dans ses souvenirs de jeunesse. Franquin était, quelle banalité, un génie, un gentil génie qui a donné et donnera encore longtemps beaucoup de plaisirs à ses lecteurs. Un beau cadeau à faire pour Noël.

Franquin, Chronologie d’une œuvre, Dupuis, 59 €

Spirou et Fantasio