Alix Senator T3, manigances et manipulations à la romaine

De retour à Rome, Alix va devoir affronter la colère d’Auguste pas content qu’il ait ramené Enak d’Egypte et que l’on n’ait pas la preuve de la mort de Césarion qui pourrait lui nuire. Dans la Conjuration des rapaces, Alix va choisir son camp. Série clone, Alix Senator s’est imposée en trois albums grâce aux scénarios bien construits de Valérie Mangin et un dessin ouvert, plus efficace et évolué parfois que celui de la série mère fidèle à Martin.

Alix SenatorUn complot mené par des conspirateurs à masque de rapaces, Enak arrêté par Auguste et jeté en prison, Khephren et Titus qui se posent des questions, il y a de la houle dans la famille Alix. Le Sénat s’agite.  Alix porte un masque de coq quand il rencontre les conspirateurs  qui lui offrent de les rejoindre pour attenter à la vie d’Auguste. Leur chef porte un masque de faucon et avoue son identité à Khephren. Tout est en place pour que la tragédie commence, farce mortelle inexorable.

Il ne faut pas dévoiler les manigances subtiles du scénario de Mangin. Elle monte son suspense petit à petit, ajoute les ingrédients pour mieux surprendre et étonner. C’est encore le cas cette fois avec une part importante d’humain dans les motivations des acteurs. Alix sauvé par les femmes ? Le dessin de Démarez est plus que convaincant, avec du souffle, un brin académique et perfectionniste dans les décors.

Alix Senator, Tome 3, La conjuration des rapaces, Casterman, 13,50 €

La conjuration des rapaces