Jacques Martin, un Alix, un Lefranc, une exposition et une monographie signée Patrick Gaumer pour son centenaire

Un centenaire, celui de la naissance de Jacques Martin et un tir groupé d’évènements pour rendre hommage au père d’Alix, Lefranc, Jhen, Arno. Une exposition à Bruxelles chez Huberty & Breyne pour la sortie de la biographie exceptionnelle de Patrick Gaumer, Jacques Martin le voyageur du temps, un nouveau Alix, L’Œil du Minotaure et un Lefranc, Les Juges intègres, de quoi satisfaire tous les amateurs de l’un des plus grands maîtres du 9e art qu’était Jacques Martin disparu en 2010.

Patrick Gaumer a le talent des vrais journalistes. Avec son ouvrage Jacques Martin, Le voyageur du temps, il signe avec précision, recherche, objectivité une enquête très documentée, ce qui va devenir la bible pour tout ce qui concerne le travail du créateur d’Alix. 400 pages en couleur, un pavé qui détaille les albums, les illustre, les décrypte mais aussi l’histoire de la carrière d’un créateur génial, bourreau de travail. Fils de pilote de la SPA 3, l’escadrille de Guynemer, alsacien il est né en 1921. Martin, il nous l’avait dit à Montpellier de passage, avait été marqué par Marcel Jeanjean et son Sous les Cocardes, une sorte de BD en ligne claire sur la vie des pilotes en 14. Gaumer le rappelle et on retrouvera souvent dans ses Lefranc des avions mythiques dont le Vol du Spirit. Acteur ou dessinateur, ce sera la BD. On rentre dans le vif du sujet. 1948 Alix voit le jour, Martin rencontre Hergé et bientôt Lefranc verra le jour. On évoquera aussi Martin vs Jacobs et bien d’autres rencontres, dates, travaux qui ont marqué sa longue carrière. Des pubs, des inédits, un clin d’œil à l’Espadon, La Grande Menace, Gilles Chaillet, Jhen et la succession qu’il organise, Orion, tout y est dans ces pages qui explosent du talent de Martin qu’a su si bien dévoiler dans sa monographie Patrick Gaumer.

Jacques Martin, Le Voyageur du temps, Casterman, 49 €

Alix dans sa livrée classique vit une quarantième aventure dans L’Œil du Minotaure. Un pendentif fait avec une perle noire semble être dangereux pour qui le porte. C’est Servilia maîtresse de César qui en est la victime. Et Brutus son fils accuse César qui lui a offert la perle de feu. Pour en savoir plus César envoie Alix, Enak et Brutus là où il a trouvé à l’époque le bijou, en Gaule à Massalia. Brutus commence aussi à ressentir les effets de la pierre. Leur enquête va vite les envoyer en Grèce sur la piste du Minotaure et de son labyrinthe fameux car on leur a volé la perle noire. Un Alix carré comme d’habitude à tout niveau, dessin de Chrys Millien et scénario de Valérie Mangin. Le duo est tout neuf sur le sujet mais efficace car on se sent dans l’ambiance Martin. Quelques surprises, une part de fantastique mythologique qui rejoint le titre d’Alix Senator, l’Antre du Minotaure.

Alix, Tome 40, L’Œil du Minotaure, Casterman, 11,95 €

Lefranc va se retrouver mêlé à un trafic d’œuvres d’art dans Les Juges intègres. On vole à Gand un panneau du retable de l’Adoration mystique. Et le voleur est abattu. Mais il y a un témoin. A Paris Lefranc se rend à une exposition avec une consœur. On présente la collection Machiel dont une grande partie avait été volée par les Allemands puis retrouvée. Mais la directrice du Louvre annonce que tous les tableaux sont des faux. Il va falloir les analyser. Mais la contrefaçon est intiment liée avec l’histoire de l’Art. La directrice est agressée et l’inspecteur Renard est chargée de l’enquête. On retrouve dans la boucle un certain Arnold Fischer et Lefranc va lui aussi essayer de comprendre pourquoi on a volé Les Juges intègres du retable de Gand. Là aussi avec certes un sujet pertinent, on reste dans du Martin bien ficelé. Un retour en arrière sur l’unité US chargée de récupérer les tableaux volés par les nazi, les Oustachis tueurs. Une reprise de série qui fonctionne bien, sans heurts depuis le début. François Corteggiani, Christophe Alvès assurent la suite.

Lefranc, Tome 32, Les Juges intègres, Casterman, 11,95 €

Les passions de Jacques Martin

Enfin toujours à l’occasion du 100ᵉ anniversaire de la naissance de Jacques Martin et de la parution de la monographie de Patrick Gaumer, Jacques Martin, le voyageur du temps, Frédérique et Bruno Martin, la galerie Huberty & Breyne et les éditions Casterman proposent l’exposition Les passions de Jacques Martin à Bruxelles du 19 novembre au 4 décembre 2021. Seront présents pour l’occasion du vernissage, les auteurs Christophe Alvès, François Corteggiani, Patrick Gaumer, Marc Jailloux, Laurent Libessart, Valérie Mangin, Chrys Millien, Régric, Roger Seiter et Olivier Weinberg. Le vernissage a lieu le jeudi 18 novembre à 18 h à la galerie Huberty & Breyne, Place du Châtelain à Bruxelles.

Jacques Martin

5/5 - (6 votes)