Un Homme de goût, bon appétit

Guatemala City, un brave type en apparence au physique de déménageur se retrouve entre les mains d’une inspectrice qui a un compte à régler avec lui. Mais peu à peu on découvre toutes les facettes de cet Homme de goût très particulier concocté par Cha et Eldiablo. Un premier tome qui est, comme son titre le dit, une mise en bouche. Attention à la suite du menu à venir. De quoi ne plus vraiment avoir faim.

Un Homme de goûtPris au piège le Pablo Nekros par Jamie Colgate, retraité de la police. Plus jeune elle a enquêté sur un série de meurtres dont le coupable était sûrement Pablo. On lui a conseillé de prendre des vacances ce qui n’a pas suffit de lui éviter la vengeance de Pablo qui au passage lui a arraché un sein. On est dans le glauque car le Pablo a un grand appétit. Et partout où il passe il faut qu’il ses nourrisse. Jamie a remonté la piste même à Cuba au début de la révolution castriste. A Paris aussi au XIXe siècle. Il a eu une longue vie Pablo et semble bien invincible.

Un ogre, c’est dit. Voila le nouveau héros atypique de cette série très prenante et qui passe par des étapes au fil des siècles. Mais on se demande quand même comment l’histoire va évoluer, complètement accroché par ce premier tome nerveux et un Pablo qui a aussi un petit ait sympa. Jamie va-t-elle réussir à le coincer ? Complètement déjantés les Cha et Eldiablo, du sanglant, du noir, du suspense, un sacré mélange détonnant.

Un Homme de goût, Tome 1, Mise en bouche, Ankama, 14,90 €

Mise en bouche