Pablo T4, la mue d’un certain Picasso

C’est la fin programmée d’une merveilleuse rencontre. Avec le tome 4 de Pablo sous-titré à juste titre Picasso, Julie Birmant et Clément Oubrerie laissent désormais un maître incontesté de l’art vivre son ascension. Sa muse, son amour, Fernande doit disparaître car elle prend trop de place dans sa vie. En 1907, au Bateau-Lavoir se jour un dernier acte et le début d’une révolution de la peinture jamais égalée.

PabloOn ouvre les dernières pages de Picasso au moment où la guerre entre Matisse et Pablo est à son comble. Les Demoiselles d’Avignon sont pour l’heure un Bordel où posent des femmes nues. Paul Poiret, Max Jacob recroisent la route de Picasso toujours sous l’œil de Fernande qui considère que la peinture ce n’est pas un truc de filles. Fernande adopte une petite fille, Raymonde, qui comprend vite qu’elle est entouré de « gratinés ». Quand elle découvre Raymonde nue qui pose pour Picasso elle la remballe à l’orphelinat. Ce que Picasso ne supportera pas. Ses Demoiselles prennent forme, violentes. Van Dongen devient l’amant provisoire de Fernande et le patron d’une galerie américaine découvre le génie de Picasso qui le transporte. Compris ou en avance sur son temps Picasso retrouve pour un denier sprint Fernande et part sevrer son accoutumance à l’opium à la campagne. Fernande quitte la vie de Picasso. Max Jacob lui prédit que personne ne se souviendra d’elle, rayée du monde de l’art par Picasso.

Picasso aurait-il été Picasso sans Fernande ? Pas sûr. On le voit à travers l’adaptation des souvenirs de Fernande par Julie Birmant. Picasso va puiser dans sa passion les ressources qui vont nourrir sa créativité. Picasso ne lui en sera pas reconnaissant. Toute sa vie il montrera ce trait de caractère finalement très nombriliste. Les quatre tomes de Pablo sont une fresque ouverte sur l’art, sur sa compréhension, son façonnage et son avenir que Julie Birmant a su rendre claire et évidente, ce qui n’était pas gagné. Clément Oubrerie est égal à lui-même, parfait et incontournable dessinateur de cette aventure hors du commun.

Pablo, Tome 4, Picasso, Dargaud, 17,95 €

Picasso