Angel Wings T6, avant-première avec Romain Hugault pour une sortie en fin d’année

Le tome 6 d’Angel Wings, Atomic, dont nous présentons la couverture et une planche grâce à Romain Hugault, sortira chez Paquet à la fin de l’année. Ce sera la fin du cycle seconde guerre mondiale. Angela va côtoyer les pilotes de l’escadrille de B-29 qui lâchera ses bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. On voit bien l’Enola Gay sur la couverture. Et après ?

Romain Hugault a confié ces derniers jours à ligneclaire que dans ce tome 6 « Angela est plus coriace que jamais. Elle va peut-être avoir la réponse à la mort mystérieuse de sa sœur sur laquelle elle enquête depuis le début de ses aventures ». Ensuite, dans une interview qu’il nous avait accordée à Sète à BD Plage, il y a un an, Romain Hugault évoquait des pistes mais sous réserves : « Pour Angel Wings on était sur un trois fois trois. Trois Birmanie, trois Pacifique, et après on aimerait bien aller en Corée sur trois autres albums. La guerre en Europe est finie, celle contre le Japon l’est presque avec les bombes atomiques (NDLR : ce sera le 6). On ne va pas broder autour de ça. Donc il y a peut-être, mais rien n’est validé, une piste cohérente vers la Corée. J’ai aussi un autre projet avec un copain qui se passerait pendant la guerre d’Indochine française, quatre histoires courtes avec des Bearcat. »

Romain Hugault
Romain Hugault en dédicace sur le sable sétois. JLT ®

Ce qui est certain, c’est qu’on ne demande qu’à retrouver Angela, même avec cinq ans de plus, puisque la guerre de Corée a lieu au début des années 50. A noter qu’un contingent français, dans un Bataillon de Marche, y a participé. Et puis le tandem Yann, scénariste aérien, et Romain Hugault, époustouflant dessinateur aéronautique au trait superbe, est un must incontournable. On va suivre tout ça de près. Avec toujours autant de plaisir.

Angel Wings, Tome 6, Atomic, Paquet, 14 €. Sortie le 27 novembre 2019

Un commentaire

  1. Hello. Romain Hugault doit être blasé <]:-))) des superlatifs. Mieux que Buck Danny des regrettés Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier mais en version XXIème Siècle. On cherche en vain LA petite erreur dans ses dessins. Plaisir augmenté par la (pulpeuse) féminité impertinente de l'héroïne Angela avec -soyons chauvins- un côté Tintin au féminin. Mais oui, le nôtre, on la met à toutes les sauces et reste indestructible. Rappelons que le Grand Hergé était aussi en son temps un brillant dessinateur technique. Espérons que Yann ne décevra pas au final: le lieutenant-colonel Paul Tibbets, qui "faisait le job" sans état d'âme a survécu à la guerre. Quid du meurtre de sa soeur Maureen? Bonne inspiration de passer à la (sale) guerre de Corée. Rappelons que des pilotes ont fait les trois: Seconde Guerre Mondiale, Corée et Viet-Nam. Et pourquoi pas des pilotes français en Indochine qui faisait avec ce qu'ils recevaient. Romain Hugault créera certainement bien les B26. Bàv d'un lecteur réjoui.

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*