Angel Wings T6, Romain Hugault signe une nouvelle Une pour Atomic

Comme Romain Hugault est un talentueux perfectionniste, il peut parfois changer son B-29 d’épaule. Voici, avec son autorisation, la Une définitive du tome 6 de Angel Wings, Atomic. De la piste le B-29 se retrouve en vol. Bon d’accord, sans Angela. Et en prime un gros plan, photo du bas, sur la soute à bombes d’Enola Gay, le B-29 Superfortress qui s’apprête à larguer Little Boy, surnom de la première bombe atomique, sur Hiroshima le 6 août 1945. Plus trop longtemps à attendre pour avoir l’album entre les mains, le 27 novembre 2019.

Angel Wings
Romain Hugault ©

Le même Enola Gay sera au-dessus de Nagasaki le 9 août 1945 mais comme avion météo. Kokura, cible initiale sera épargnée pour cause de nuages par Bockscar, autre B-29 qui porte la seconde bombe. Quant à Enola Gay, c’est le nom de la maman du pilote, Paul Tibbets qui apparaît, et pour cause, dans la saga de Yann et Romain Hugault. Dire qu’on reste « baba » devant la précision, les détails, la qualité du dessin est d’une rare banalité. Dire aussi que Romain Hugault a atteint des sommets dans la maîtrise du dessin aéronautique est une seconde banalité. Une évidence aussi. Alors, et après ? Oui la Corée et comme le suggère un lecteur de ligneclaire pourquoi pas la guerre d’Indochine française en 1953-1954 du côté d’Hanoï et de Diên Biên Phu ? Allez, s’il vous plait. D’autant que Romain Hugault nous avait dit « J’ai aussi un autre projet avec un copain qui se passerait pendant la guerre d’Indochine française, quatre histoires courtes avec des Bearcat. » Et des B-26 ?

Angel Wings, Tome 6, Atomic, Paquet, 14 €

Atomic
Romain Hugault ©