Akissi de Marguerite Abouet et Mathieu Sapin devient un dessin animé pour la TV

L’animation d’Akissi, un Spécial TV de 26’ en 2D produit par Ellipsanime Productions, a commencé à Paris, chez Ellipse Studio. Cofinancé par France Télévisions pour la France et Warner Media pour l’Afrique anglophone, Akissi est adapté de la bande dessinée jeunesse de Marguerite Abouet (dont Aya de Yopugon avait déjà était animé) et Mathieu Sapin.

Akissi

Éditée en France chez Gallimard Jeunesse (10 Tomes dont le dernier sorti en novembre dernier, vendus à +115 000 exemplaires dont 13 000 en Afrique) et traduites dans 9 langues, cette série à lire, comme le spécial animé, s’inspirent de l’enfance à Abidjan de la scénariste. « Travailler sur ce projet, c’est en premier lieu rentrer dans le formidable univers de Marguerite Abouet sur lequel souffle un fantastique vent de liberté » souligne Arthur Colignon, producteur du spécial TV au sein d’Ellipsanime Productions. « C’est aussi voyager, au sens propre comme au figuré, d’un continent à l’autre, avec la promesse de bientôt offrir aux jeunes téléspectateurs un terrain de jeu télévisuel propice aux découvertes, aux initiatives farfelues et même aux grosses bêtises… »

Marguerite Abouet et Kayla
Enregistrement des voix pour Akissi avec Marguerite Abouet et Kayla

Une aventure entre France et continent africain, Akissi il n’en est pas moins une aventure entre deux continents. La musique est en effet composée par le chanteur et musicien français d’origine centrafricaine Bibi Tanga, influencé par la culture jazz, funk et afrobeat. Angelin Paul, le producteur exécutif et initiateur du projet, est né en Côte d’Ivoire, tout comme Marguerite Abouet. Les voix des enfants qu’elle a castés dans les rues de sa ville natale, Abidjan, pour interpréter Akissi et ses amis dans la version française, y ont été enregistrées en avril dernier, dans les studios de Sony Music Côte d’Ivoire. Le doublage pour la version internationale sera réalisé en Afrique du Sud par African Animation Network.

Pour sa créatrice, « Akissi invite les enfants à s’embarquer pour une visite en terre inconnue, chaleureuse, chahuteuse, qui prend l’allure d’une vadrouille décontractée, désinhibée, dans une Afrique si proche et si lointaine aussi. C’est comme un théâtre à ciel ouvert, où l’on se sent tout de suite alpagué sans cérémonie mais avec un sens poussé de l’hospitalité par des personnages d’enfants plutôt positifs, avec plein de défauts parfois, mais joyeux et actifs, et
auxquels n’importe quel enfant habitant aux quatre coins du monde peut s’identifier ». 

Akissi