Texas cowboys T2, Drinkwater revient à Fort Worth

Second recueil des aventures du journaliste Drinkwater, chroniqueur désormais reconnu de l’Ouest sauvage et devenu un dur à cuire. Il revient à Fort Worth  et ne s’attend pas vraiment à la réception qui lui est faite. Mais Drinkwater sait se tirer des pires mauvais pas. Le duo Bonhomme au dessin et Trondheim au scénario l’embarquent dans un périple pas simple à gérer.

Texas CowboysDès son arrivée sur le quai de la gare de Fort Worth, Drinkwater comprend qu’il a mis les pieds dans un nid de crotales. La famille de Sam Bass a un compte à régler avec lui avec la complicité de son copain Ivy. En parallèle la propriétaire d’un troupeau essaye de ne pas se faire avoir et un boxeur débarque dans le patelin. Il tombe sur un amateur plus doué que lui. Drinkwater va mettre de l’ordre ce qui ne va pas plaire à Wyatt Earp. Un pillage de diligence, un ancien combattant sudiste manchot qui raconte sa vie et change de version à chaque fois, la vie n’est pas simple à l’Ouest du Pecos.

Des fascicules d’histoires courtes qui ont bien sûr un lien, le charme du dessin de Matthieu Bonhomme, ce second volume du western selon Lewis Trondheim a du punch tout en partant sur pas mal de pistes ce qui brouille un peu la lecture. On aime le Sudiste au bras coupé, un vrai roman à lui tout seul.

Texas Cowboys, Tome 2, Dupuis, 20,50 €

Texas cowboys