Sérignan 2019, des prix sous le signe de l’Italie pour Laura Guglielmo et Valentina Bracanti

Une première journée avec une belle affluence et les deux prix du festival 2019 annoncé. Le jury, sous la présidence de Yoann, a eu du mal à départager les quatre nominés. Le Grand Prix de la ville a été attribué à Laura Guglielmo pour Emma Wrong (Akileos) et le Prix de la Narration à Valentina Brancati pour Les Ravencroft (Kramiek). On n’oublie pas les deux autres nominés aux vrais talents, James Christ pour Les Zindics anonymes et Karina pour La Belle endormie. Il reste encore une belle journée en vue à Sérignan en ce dimanche de Pentecôte. Et à l’an prochain pour la 25e édition.

Festival BD de Sérignan 2019
Remise des prix à Sérignan en présence du maire Frédéric Lacas, président de l’Agglo, Yoann, Jean-François Marty, cheville ouvrière du Festival avec tous les bénévoles, à Laura Guglielmo et Valentina Bracanti à droite. JLT ®

Laura Guglielmo s’est exercée dans presque tous les domaines des arts visuels, de l’animation (Studio Bozzetto) aux jeux vidéo, des jeux de société (Éditeur de jeux, Tin Hat Games) à la publicité (Nucco Brain, Mammafotogramma) pour la conception de textiles (Miroglio, The ColorSoup, Il Sartino). Elle se lance ensuite dans la bande dessinée et travaille pour Attaccapanni Press, dont elle est l’une des fondatrices. Elle lance Supergum (une série de 5 volumes pour Bao Publishing avec Susanna Rumiz) puis un titre pour la France avec Lorenzo Palloni, Emma Wrong qui a été primé et présage d’une belle carrière.

Née à Rome le 4 juillet 1985, Valentina Bracanti a suivi des études à l’École Internationale de Bande Dessinée. Elle a notamment travaillé en tant que designer pour une société de mode. Elle signe sa première série Les Ravencroft accompagnée au scénario de Davide Cali. Deux tomes sont parus en 2019.

Enfin on a pu retrouver à Sérignan Jean Solé, Gine, Labiano, Yoann évidemment, Croci, Bonneau, Ptiluc, Clarke ou Mic.