Prix Albert Uderzo 2021, un renouveau après les débuts à Nîmes en 2003 et le sétois Hervé di Rosa au jury

Un renouveau et le rappel des très bons souvenirs quand Uderzo venait en famille dans le midi pour les Prix qu’il avait doté et remettait à Nîmes au début des années 2000. Un homme d’un grande gentillesse, pudique et attachant sans oublier bien sûr le talent inégalé. Le 19 octobre 2021, les nouveaux Prix Albert Uderzo reviennent et seront remis en présence d’Ada et Sylvie Uderzo dans le cadre de l’exposition « Uderzo, comme une potion magique » qui est prolongée au musée Maillol, à Paris, jusqu’au 31 octobre prochain.

Astérix et Obélix
Extrait de l’exposition « Comme une potion magique » ®

On se souvient que ces prix avaient été créées au début du Festival de BD de Nîmes en 2003 par Albert Uderzo pour encourager de nouveaux talents. En 2006 quelques changements avaient été apportés avec le Sanglier du Meilleur Album, le Sanglier du Meilleur Dessin, le Sanglier du Meilleur Album Adulte et un Prix spécial pour l’ensemble d’une œuvre. De plus Albert Uderzo avait confié la responsabilité de ces prix à sa fille Sylvie Uderzo. Les prix s’étaient arrêtés en 2007. Albert Uderzo était venu en 2004 à l’occasion de ce Festival passer une après-midi et une soirée au Midi Libre à Montpellier où il avait rencontré ses lecteurs, participé à un débat et à la conception de l’édition du jour du quotidien.

Albert Uderzo
Albert Uderzo lors de sa venue à Montpellier pour être rédacteur d’un jour au Midi Libre. Archives JLT ®

Ces prix ont vocation à s’inscrire de manière pérenne dans le paysage éditoriale du 9ème art et concrétisent la contribution exceptionnelle d’Albert Uderzo à la bande dessinée. Autour de Sylvie Uderzo, le jury est composé de spécialistes et de personnalités du monde culturel : Karine Albert (Fnac), Guillaume Canet (acteur réalisateur), Christophe Levent ((journaliste), Karim Mahfouf (humoriste), Jean-Pierre Nakache (libraire), Hervé di Rosa (peintre), Charles de Saint-Sauveur (journaliste), et Frédéric Vidal (journaliste). Ce jury décernera quatre prix, assortis d’une dotation, destinés à soutenir et à promouvoir la création contemporaine de la bande dessinée et du roman graphique : les deux meilleurs albums de bande dessinée et de roman graphique 2020/2021, le meilleur dessin dans un album de bande dessinée et la meilleure contribution au 9ème art. La philosophie des Prix Albert Uderzo, créés au début des années 2000 à Nîmes et réactivés cette année, est de mettre en lumière la richesse de la création de la bande dessinée.

La sélection 2021

La sélection 2021 des albums d’excellente qualité, grand public tout en étant aussi perspicace sur de nouveaux talents, est la suivante :

Sur un air de Fado de Nicolas Barral, Wanted Lucky Luke de Matthieu Bonhomme et Malgré tout de Jordi Lafebre aux Éditions Dargaud ; Contrapaso de Teresa Valero, La bête de Zidrou et Frank Pé, Le réveil du tigre d’Olivier Taduc et Mademoiselle Baudelaire d’Yslaire aux Éditions Dupuis ; Mauvaise réputation de Bazin et Il faut flinguer Ramirez 2 de Nicolas Petrimaux aux Éditions Glénat ; Ama et le souffle des femmes de Manguin et Becq et 1984 de Xavier Coste aux Éditions Sarbacane ; Suites algériennes de Jacques Ferrandez aux Éditions Casterman ; Célestin et le cœur de Vendrezanne de Gess aux Éditions Delcourt ; Le col de Py d’Espé et L’étreinte de Jim et Laurent Bonneau aux Éditions Bamboo ; Connexion de Pierre Jeanneau aux Éditions Tanibis ; L’accident de chasse de Blair et Carlson aux Éditions Sonatine.

Baru
Le sanglier d’Or à Baru en 2006 pour L’Enragé. Astérix.com ®
3.5/5 - (8 votes)