Rosa T2, Dermaut pour une superbe farce chaleureuse

On a annoncé l’exposition dont François Dermaut est l’invité en mars à Bruxelles du 1er au 23 mars 2019 à la galerie Comic Art Factory. C’est pour la sortie du tome 2 de Rosa dont le premier tome est paru il y a déjà quatre ans. Des Chemins de Malefosse, Dermaut, après un bref passage sur les Chemins de Compostelle, est arrivé dans un petit village normand où vit Rosa, belle épouse de Mathieu, malade, qu’il faut soigner à condition d’avoir de l’argent. Rosa va organiser le concours du meilleur amant du village et en sera la juge, au sens propre du terme. Mais comme on l’a vu dans le tome 1, il va y avoir des haines féminines, des jalousies masculines et beaucoup de bêtise accumulée contre elle. Dermaut a signé dessin et scénario d’après un texte de Bernard Ollivier. Il a façonné de belle manière une farce au sens littéraire et théâtral du terme, une savoureuse chronique sociale et villageoise dans la France de la fin du XIXe siècle. Maupassant surtout, Daumier pour le trait, Rabelais, Dermaut s’est faufilé en douceur dans la cour des grands. Un tome 2 qui tient ses promesses.

Rosa La tension monte au village et Rosa est interdite d’église. C’est Sena, jaloux et politicard sans vergogne, qui a joué de son influence sur le prêtre, lui-même enclin à des plaisirs plus que coupables. Il faut qu’elle arrête son pari sur le meilleur amant du village. Les candidats sont dépités mais la vieille Émilienne prend fait et cause pour Rosa. Elle connait tous les secrets des paroissiens et va remettre de l’ordre dans les idées de Sena et du curé. Levé de la sanction, Rosa peut revenir à l’église et continuer ses bonnes œuvres. Elle en profite pour faire chanter Sena sur les nuits passées avec lui. Alphonse passe, à son tour, ses trois nuits chez Rosa qui commence à prendre grand plaisir à ces moments chaleureux. Mathieu va de plus en plus mal. Il aime Rosa pour laquelle il laisse une lettre. Quand il meurt, Rosa brigue le poste de garde champêtre. Elle continue ses nuits amoureuses avec les derniers parieurs auxquels elle donne même des conseils.

Les Hommes

De très beaux portraits, d’hommes, de femmes, avec leurs doutes, leurs failles et leur bonté. L’avenir est devant Rosa, il va falloir qu’elle sache le saisir pour enfin être heureuse. Un récit chaleureux, intimiste aux visages vrais, Dermaut a réussi un beau tour de force avec ce diptyque picaresque et attachant.

Rosa, Tome 2, Les Hommes, Glénat, 14,50 €