Philipp Kradow, privé sans peur mais pas sans reproches

Il veut ressembler à Bogart, avec son imper, son feutre et sa grande gueule. Philipp Kradow a tout pour plaire, enfin, presque tout. Il n’est pas vraiment doué, Kradow, pas comme son cousin lointain, Marlowe Philipp. Héros de Fluide Glacial depuis quelques années, sous le crayon de Mo/CDM (Forbidden Zone, Geek War), Kradow enquête, dérape et en prend plein la tronche. On aime ça.

Philipp KradowDes histoires courtes, Philipp Kradow dévale les rues de San Francisco mais ce n’est pas Mac Queen dans Bullitt. Une catastrophe, Kradow, le rouge est mis sur Frisco alors qu’il cherche à s’assurer les bonnes grâces de son assureur. Et quand il invite sa poule dans un resto, il y met le feu, pas à la fille, sur l’air du menu dont les plats seront un florilège charmant. Retour vers l’enfer aussi pour le privé qui a été GI’s au Vietnam. On comprend mieux pourquoi il a des cases en moins.

Tout est à l’avenant. Pauvre Kradow, l’homme dont ne voit presque jamais les yeux. Un danger public, une terreur du quotidien qui marche souvent sur les shoes des autres sans le faire exprès. Kradow est horriblement drôle, que son créateur aussi cynique que lui, balade de coups tordus en baffes en tous genres. Du beau travail, ce Kradow, une compilation détournée et délirante, jubilatoire du privé mythique sûr de lui.

Philipp Kradow, détective privé, Fluide Glacial, 14 €

Philipp Kradow