San Francisco 1906, séisme pour les Judith

Un début de siècle côte Ouest où trois Judith vont voir leurs destin se recouper alors qu’on est en 1906 à San Francisco. Pas une année sensationnelle on va le voir. Arnaque et maffias, elle va tenter de sauver sa peau Judith la femme de chambre. Damien Marie et Fabrice Meddour au dessin ont bien ficelé et illustré cette aventure en deux tomes très originale.

San Francisco 1906Au tout début, 720 avant J.-C., Judith est une coupeuse de tête au royaume de Juda, celle d’un général Holopherne. En 1906, c’est une femme de chambre qui va faire celle de Caruso l’illustre chanteur d’opéra. Qui sur scène subit un nombre de rappels insensés. Mais il a un problème Caruso, la maffia lui a demandé quelques menus services si il ne veut pas ne plus avoir de famille. Caruso n’est jamais ennuyé à la douane US. Il devra faire cinq livraisons dans ses malles mais de quoi ? Quand elle rentre dans sa chambre, Judith aurait dû être moins curieuse et ne pas toucher au tableau caché sous les draps. D’autant qu’elle est surprise par deux maffiosi qui l’embarque avec le tableau qu’ils étaient venus chercher. Mais que faire de Judith alors le tableau est attendu par la maîtresse du général Funston qui commande les troupes US de San Francisco. Les maffieux et Judith se retrouvent dans le quartier chinois où tout dérape. Mais les Chinois après avoir fait fuir les Italiens la laisse partir avec le tableau. Caruso est un passionné du peintre Gustav Klimt et le tableau volé n’est autre que le portrait de la première Judith qui coupe la tête de Holopherne.

San Francisco 1906

Va y avoir de la java sanglante sur les quais de Frisco. Chinois, Italiens, tortures et un tableau baladeur qui ferait mieux d’arriver à destination. Sans oublier le tremblement de terre de 1906, un séisme qui va presque raser la ville. Un thriller sur fond historique, des images très maîtrisées de Meddour pour rendre la puissance imparable du phénomène, la panique et une ville livrée à tous les pillages, en état de guerre. Mais rien n’est fini pour les Judith qui ont, on l’espère, de la ressource sur tous les plans. A suivre.

San Francisco 1906, Les trois Judith, Grand Angle, 15,90 €

San Francisco 1906

5/5 - (3 votes)