Fluide Glacial 500, c’est du tout bon

On vous l’avait annoncé l’année dernière en même temps que le Fluide au Louvre. Crée en 1975 par Marcel Gotlib, Fluide Glacial fête en janvier 2018 donc ce mois ci (pour les encore embrumés du bocal pour cause de réveillon à répétitions) son 500e numéro. On l’a entre les mains, on le feuillette, il est bien gras, dodu à souhait et en plus il va vous permettre de gagner des cadeaux. Combien ? 500 bien sûr. Faut-être nouille pour poser la question. Ce qu’il y a dedans ? On va vous le dire mais pas tout, un peu, histoire de vous faire saliver. Une certitude, c’est un 500 à ne pas manquer, un collector, un incontournable, à mettre sous verre, une relique pour les générations futures et qui a fait appel à plein de jeunes talents. Aux vieux aussi, on se rassure.

Fluide Glacial 500Dans le style mec un brin c…, et bien on lit pas vraiment bien 500 à la Une quand on a le journal pour de bon sous les yeux et pas un pdf. C’est un détail. Passons. Lindingre éditorialise et fait dans la nostalgie. Fluide, et oui on était déjà un peu grand pour certains à ses débuts mais y a pas d’âge pour Fluide bande de jeunistes médisants. Donc dans 500 numéros de plus certes on ne le lira plus tous mais la relève est assurée. On découvre même au début du 500 ce que sera Fluide en 2027, le très grand Paris de 2059 et le numéro 1000 de Fluide. Pensez à le réserver dès maintenant. Pour vos héritiers. Fabrice Erre a une vision du futur en mode Edika. Bouzard se défoule avant d’aller plancher à Angoulême city. On fait un petit tour dans la salle de bouclage en douze leçons qui donnent toutes les pistes pour encore mieux apprécier Fluide I Love. Il y a la liste des cadeaux avec grattage. On l’a fait, le grattage. Passons une fois encore. On citera Hugot et son pinceau-étalon en platine irisé, Gai Luron 500 mais comme il y a 180 pages au total, débrouillez-vous pour la suite.

Ils n’ont pas fait dans le mesquin Fluide. Leur 500 c’est du gros calibre et du tout bon. On ne tire pas à la ligne. Il est en deux parties et il faut du temps pour en venir à bout. On déguste. Fluide c’est presque un miracle. Il vit, survit alors que tous les titres de l’époque ont fermé boutique. Un paradoxe car Fluide était arrivé sur un marché qui ne savait plus où donner de la BD. Hormis Spirou mais c’est une autre histoire, Fluide est là et bien là. Ce 500 le prouve d’autant plus qu’on sent qu’il y a renouvellement, évolution. On ose chez Fluide, on ne ronronne pas, mais il y a aussi du boulot, des idées, pas de fée à baguette magique. Et du talent aussi, ça peut aider, non ?

Fluide Glacial N°500, 9,95 €

Fluide Glacial 500

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 3,75 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: