Spécial Gotlib, un numéro qui dit tout sur le « Maître »

Un numéro à ne pas manquer qui sort le 27 février : à l’occasion des 80 ans du maître de la bande dessinée contemporaine et de la rétrospective qui lui sera consacrée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mars-juillet 2014), les deux plus grands magazines de bande dessinée, Pilote et Fluide Glacial, s’associent pour un hors-série exceptionnel consacré à Marcel Gotlib.

Hors-série GotlibDifficile de faire plus élogieux ! Mais c’est vrai que pour la génération Pilote, plus que pour celle de Fluide, Gotlib est un poids-lourd, une référence et un auteur auquel sont attachés des souvenirs inoubliables. (120 pages, 7,90 €)

A cette occasion Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial, et Philippe Ostermann, directeur général de Dargaud, se sont livrés à une interview croisée sympathique, nerveuse et dans la lignée de l’humour de Gotlib :

Y.L : Cher Philippe, quel plaisir de réunir nos deux grandes maisons autour d’un si beau projet !

P.O : Mon cher Yan, qui l’eût cru ? Pilote et Fluide Glacial, deux concurrents historiques, unissant leurs compétences, leurs talents et ne faisant qu’un, pour le plus grand bonheur les fans de Gotlib !

Y.L : En effet, Philippe, les 80 ans du maître, c’est pas tous les ans ! Il fallait marquer le coup. Brosser dans un seul opus, magistral magazine collector, l’ensemble de sa création sans égale…

P.O : … Sa carrière extraordinaire, cette influence majeure pour le 9e Quel honneur pour Pilote d’avoir révélé un tel génie…

Y.L : « Révéler », oui et non. Je te rappelle que c’est d’abord dans les pages de Vaillant que Marcel crée Nanar et Jujube, ainsi que Gai-Luron. Gai-Luron dont les albums sont disponibles chez Fluide Glacial (11 tomes ; 9,90 € pièce).

P.O : Certes, mais c’est tout de même au côté de Goscinny, chez Pilote, qu’il propose  ses premières grandes séries, qu’il crée des personnages de légende, le professeur Burp, Newton, la coccinelle, Bougret et Charolles…

Y.L : Bougret Charolles qui ont été magnifiés dans les pages de Fluide Glacial par Goossens… Quant à Superdupont…

P.O : Gotlib et Lob lancent Superdupont chez Pilote…

Y.L : Pour les deux premiers épisodes seulement ! À l’époque, Marcel avait déjà créé L’Écho des savanes.

P.O : T’as beau jeu de parler de L’Écho ! Parce que « Rhââ Lovely » chez Fluide, laisse-moi rigoler : presque tout a été pré-publié dans L’Écho des savanes ! En particulier « La Coulpe » !

Y.L : « La Coulpe », quel chef-d’œuvre d’autofiction ! Gotlib, précurseur de la BD « autofictionnelle » !

P.O : N’empêche, en choisissant « La Coulpe » comme fil conducteur de ce Pilote-Fluide, vous vous ajoutez mine de rien quinze pages made in Fluide.

Y.L : Pff, ça va ! Vous avez quand même cinquante pages de « Dingodossiers », de « Rubrique-à-Brac »… Bon, tu veux qu’on fasse les comptes, c’est ça ?

P.O : Ho la la, arrête ton char ! On est là pour rigoler, hé ! Fluide Glacial : Umour et Bandessinées !!!

Y.L : C’est ça, Pilote, le journal qui s’amuse à tirer la couverture.

P.O : En parlant de couverture, j’ai mesuré : il y a plus de Fluide Glacial que de Pilote.

Hors-série Gotlib, numéro spécial collector, 7,90€