Papa pas parfait, mais qui improvise

Un guide ou mieux un état des lieux, le avant et le après, quand on hérite en l’ayant généralement bien voulu de 3 à 4 kgs de chair frémissante, qui hurle mais a les yeux de sa mère, le menton de son père, les oreilles du papy et le nez de mamy. Être père, soyons clair, ça s’improvise. Pas la peine de lire Dolto ou de submerger son propre géniteur de questions. Il ‘en fout d’ailleurs. Pour lui, c’est presque fini. Il est passé aux petits-enfants, les joies sans trop de stress. Le Guide du Papa pas parfait est le chainon manquant, le constat incontournable qu’avoir un enfant, c’est quand même pour la vie. L’erreur est de croire que l’enfance déboule sur un long fleuve tranquille après couches, dents, coliques, fièvre inexpliquée, coin de table basse aiguisé. Non. Erreur. Yannick Vicente et Thibault Marthi ont fait un recueil où on sent le vécu en direct live. Attention, c’est une affaire d’hommes, de pères qui ont des espoirs, surtout de l’amour à revendre pour leur progéniture. Et vont en baver un maximum car désormais ils ont revendiqué leur droit au bail et l’ont eu.

Le Guide du papa pas parfait

Un papa moderne, qu’est-ce ? Un papa tout court avec un programme qui s’invente au jour le jour. D’abord il y a l’annonce faite par Marie. Tu vas être papa. Ben et alors ? On accompagne sa douce chez la sage femme, on regarde l’échographie (c’est super de nos jours en qualité haute définition). Imaginez il y a 35 ans mais ça existait déjà. La liste de naissance, les prénoms du futur gentil gamin ou fillette obligé toute sa vie de le porter. On fait donc très attention pour Pikachu. Grossesse, accouchement, de la rigolade. C’est quand l’enfant parait que le monde du couple vit sa révolution. Le retour at home et les nuits qui n’en sont plus, la mère qui s’endort en donnant le sein, le bébé qui hurle dans le baby-phone au moment de l’apéro, les escaliers qu’on monte au pas de charge. Vive les appartements ou les baraques de plein pied. Après on finirait même par en prendre l’habitude d’être papa car, heureux hommes, vous risquez fort de remettre le couvert avec le second, le troisième etc…

Le Guide du papa pas parfait

On l’a adoré ce petit guide. Rien ne change en fait au fil des ans, ni les soirées entre amis ou avec les gosses. Vive les papas les plus forts du monde, des papas adorables pour des enfants qu’ils aiment. Les auteurs ont avec beaucoup d’humour raconté ce qui est l’histoire de la vie, du bonheur même sans dormir et aller aux urgences pour une balafre au front. Beaux exemples comparatifs de phrases paternelles dites en 1980 et aujourd’hui. Un road movie très sympa.

Le Guide du papa pas parfait (mais qui essaie de l’être quand même), Leduc Humour, 17 €

Le Guide du papa pas parfait