Papy boomers, jeune for ever

Il fallait bien qu’un jour ils fassent leur entrée dans les catalogues de BD. Ils représentent une part non négligeable de la population et, en plus, son souvent des amateurs de BD élevés à la sauce Hergé, Franquin ou Uderzo. Les Papy Boomers sont désormais des héros de papier sous le crayon de Roger Widenlocher et avec Patrick Goulesque au scénario. Pas évident d’avoir connu les trente glorieuses, le plein emploi, la liberté sexuelle et de se retrouver à la retraite. Jeune for ever, enfin presque. Des tranches de vie et du vécu.

Papy boomersLe tee-shirt branché qui dérape, l’ancien adolescent sexagénaire a des états d’âmes. sa fille lui fait des pulls à la SOS Amitié sous les instructions de taille vacharde de son ex-femme. Il fait du sports le papy, prêt à tout pour retrouver la vigueur masculine de ses vingt ans mais résultat gros dodo. Car la femme reste pour lui l’univers de tout ses fantasmes et pas question d’arrêter. Il a bien des petits soucis de santé mais il fait front. Le coup de la panne il aime bien sauf quand c’est lui qui n’arrive pas à démarrer. Grosso modo il n’y a que sa petite personne qui l’intéresse. Roger, le papy boomer, est dans la course mais ne sait plus s’engager. Le célibat a du bon tant qu’on peut éviter la chaise roulante. Il a des copains, une vieille mère et aime les soupes aux crevettes bourrées de gingembre. Ça peut aider.

Il est nature-peinture ce Roger. Un grand décontracté, adepte du speed-dating, et pas question qu’on lui dise de se calmer au jeune grand-père. Il se vexerait le bougre. C’est assez bien vu ces gags qui collent avec une réalité incontournable, celle des entre deux eaux ou âges qui il y a encore vingt ans auraient été considérés comme des vieux. Mot horrible pour Roger et beaucoup d’autres qui se reconnaitront sûrement dans cette BD à l’humour ravageur.

Papy boomers, Tome 1, Bamboo Édition, 10,95 €

Papy boomers