Guide Sublime et Autorisation de déplacement, Fabrice Erre et Gilles Rochier se lâchent

Des nouvelles toutes fraîches (on est en hiver) de Fabrice Erre et de son génial (whaw !) Guide Sublime, du style qui parle au peuple chéri, sait tout, met les poings sur les i, fait des colères et au passage est le héros d’un fanzine car son papa l’adore. On en avait déjà parlé avec Fabrice Erre lors d’une interview récente mais cette fois on rentre dans le détail, le vif du sujet, on dissèque, on explore. Enfin, tout quoi, avec en prime un autre fanzine confiné « défouloir », dixit l’auteur, Autorisation de déplacement dérogatoire réalisé avec Gilles Rochier, les gesticulations barrières de Tonton et Faberre. Tout un programme décomplexé.

Guide Sublime et Autorisation de déplacement dérogatoire

Le Guide Sublime, c’est finalement un poète qui s’ignore, un roi de la galéjade musclée, un grand sympathique de la franchise pure et dure qui tue. Il ne cache pas son jeu le Guide et dans les numéros 5 et 6 de son fanzine favori, on découvre qu’il a une maman qui ressemble un brin à Madame Dracula plus le monstre d’Alien réunis pour le pire avec une bonne dose en prime de Valdemort pour faire le poids. Une enfance tendre et douce qu’il a eu le Guide. On comprend mieux. Dans l’épisode 6, le Guide va visiter ses camps de rééducation avec son fidèle âme damnée Plonk, faire causette avec ceux qu’il a envoyé derrière les barbelés. Un face à face difficile sur un sujet sensible que Fabrice Erre a maîtrisé. Car un dictateur sans camps de concentration, Mao, Staline, Hitler, Pol Pot, ce n’est pas possible. Beaucoup d’humour et de sensibilité en fait.

Guide Sublime

Comme le disait Fabrice Erre, le Guide « c’est un personnage dont je n’arrive pas à me défaire, que j’ai besoin de dessiner. Graphiquement et côté humour, ce que je mets dedans est plus spontané. Cela me permet de traiter des sujets dont j’ai envie de parler. C’est devenu mon espace de liberté ». A chaque fois une histoire complète à 3 euros, format A5 et pour un contact guide.sublime@gmail.com.

Guide Sublime

Le dernier bébé de Fabrice Erre, c’est Autorisation de déplacement dérogatoire pendant les confinements. Enfin qui l’a enfanté depuis le premier en mars, puis le second en octobre pas fini, le troisième en janvier. Euh non, celui là il n’a pas encore commencé mais bon cela permet de prévoir pour la parution future. Deux numéros sont sortis et c’est avec Gilles Rochier que l’enfant est né. Ils s’envoient tous les jours une case et enchaînent les strips ou les histoires courtes en duo. Le quotidien confiné, aux fenêtres, pas oublier son autorisation ni le masque à gaz du grand-père en 40 reconditionné. On n’y a pas pensé à ça. On est en guerre pourtant. Chaude l’ambiance, on se défoule comme on peut et ça fait du bien. A eux comme à nous. A suivre avec attention et amitié.

Guide Sublime fanzine

3.7/5 - (3 votes)