Danthrakon, Arleston ouvre le bal de la collection Drakoo avec un Boiscommun en pleine forme

Une nouvelle aventure pour Christophe Arleston après Lanfeust, Trolls de Troy, et encore bien d’autres titres qui ont fait de lui l’auteur incontournable de l’héroic fantasy à la française. Avec Drakoo, Arleston, comme directeur éditorial, met en place une nouvelle collection chez Bamboo. Direction les frontières lointaines et inconnues avec des voyages épiques en compagnie de nombreux auteurs auquel il va pouvoir apporter son expérience de scénariste reconnu. Mais Arleston ne pouvait qu’accompagner, avec un projet personnel, les débuts de Drakoo. Il y signe une nouvelle série, Danthrakon, avec Olivier Boiscommun (Le Règne) au dessin, remarquable, et Claude Guth aux couleurs.

DanthrakonAu marché de Kompiam on trouve de tout. Et Nuwan est le jeune cuistot à tout faire du chef cuisinier du palais. Mais il y parfois des problèmes que règle Amutu l’inquisiteur, une sorte de serpent à sortilèges qui trucide sans pitié. Nuwan et le chef doivent nourrir le maître Waïwo et ses élèves en magie dont la jolie Lerëh. Le jeune homme rêve d’intégrer le trio mais seule Lerëh accepte de l’instruire car le maître ne prend jamais plus de trois élèves. Le maître vient d’acquérir un livre d’exception, le Danthrakon à l’alphabet inconnu. Par hasard Nuwan plonge son regard dans le livre et là tout va basculer.

Danthrakon

Univers animalier et humain, suspense, magie, cauchemar pour le jeune héros, quels sont les pouvoirs du Danthrakon ? Trahison chez les mages et un certain Funkre en exil qui est prêt à tout pour récupérer le grimoire, Christophe Arleston a bien construit son récit autour du jeune Nuwan qui ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive. Des rebondissements en cascade. Et puis il y a le dessin d’Olivier Boiscommun dont on connait toute la ressource graphique, le talent inventif sur un trait qui n’appartient qu’à lui. Une fois encore il prend en main le sujet, le peaufine, le fait vivre. Un excellent album grand public. A noter que dans la même collection paraitront au total sept albums dont Dragons et Poisons de Isabelle Bauthian et Rebecca Morse, puis La Pierre du Chaos de Gabriel Katz et Stéphane Créty.

Danthrakon, Tome 1, Le Grimoire glouton, Drakoo Bamboo, 14,50 €

Le Grimoire glouton