L’ACBD apporte son soutien à la chaîne du livre confinée

L’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) apporte son soutien à la chaîne du livre confinée.

Voici le communiqué publié par l’ACBD :

ACBD La crise sanitaire a un impact fort sur la chaîne du livre. Non seulement sur les librairies, dont nombre d’entre elles souhaiteraient rouvrir, mais aussi sur les éditeurs de toutes dimensions, sur les auteurs et plus largement sur le financement et l’avenir de la création éditoriale. Réduit au “clique et collecte”, le lecteur a beaucoup moins le loisir de se laisser surprendre par l’éventail pluriel des publications proposées.

L’ACBD y voit la conséquence directe d’une politique publique qui ne considère pas les livres comme des biens essentiels. Les auteurs en particulier se trouvent confrontés à des reports voire à des annulations de parutions, ce qui précarise encore davantage une profession déjà fragilisée, qui appelle depuis de nombreux mois à la création d’un statut et d’une protection sociale spécifique. Par ailleurs, sans la visibilité que lui accordent les professionnels spécialisés, les petites maisons d’édition de BD, dont la précarité est de notoriété publique, risquent de disparaître.

École des Loisirs
École des Loisirs ®

L’ACBD, qui promeut l’information sur le 9e art dans les médias, se sent particulièrement concernée par la situation puisque les lecteurs ne peuvent plus acheter les livres que ses 96 membres prescrivent dans l’ensemble des media audiovisuels, radiophoniques, internet, etc., qu’ils soient généralistes ou spécialisés.

L’ACBD appelle donc le gouvernement à considérer les répercussions de la crise sanitaire actuelle sur la chaîne entière du livre, et à l’aider en conséquence.

L’ACBD créée en janvier 1984 a pour but de promouvoir l’information sur la bande dessinée dans les médias et de réunir les personnes qui traitent régulièrement de bandes dessinées en tant que critiques ou journalistes. Cette association compte aujourd’hui 102 membres (96 membres actifs, 5 membres associés, 2 membres honoraires), chroniqueurs de presse écrite étrangère, nationale et régionale (quotidiens et magazines), de radios nationales et locales, de télévisions et des nouvelles technologies. L’association accueille aussi des chercheurs et spécialistes qui ont rédigé des ouvrages sur la bande dessinée.

Le bureau de l’ACBD

En lire plus sur: