48H BD, c’est le 3 et le 4 juillet 2020 avec étape au festival de Sainte-Enimie

Sur le fil mais tant mieux. L’édition des 48H BD 2020 va pouvoir avoir lieu finalement au début de l’été. Après la réouverture des librairies, bibliothèques et médiathèques à la fin du confinement, l’association des 48H BD se joint au mouvement. Cet évènement festif, de proximité, qui place la démocratisation de la lecture au centre de ce rendez-vous se tiendra dès les 3 et 4 Juillet prochains. On notera que le Festival BD de Sainte-Enimie qui a lieu les 4 et 5 juillet 2020 en Lozère est un partenaire des 48H BD.

48h BD 2020 On sait que les 48H BD sont une grande manifestation nationale dédiée au 9e art, à l’initiative d’une association composée de 13 éditeurs : Le Lombard, Dargaud, Delcourt, Dupuis, Pika, Vents d’Ouest, Jungle, Kana, Kennes et pour la première fois en 2020 : Kurokawa, les Éditions de la Gouttière, Paquet et Ankama. Une manifestation qui ne cesse de grandir. L’association réunit habituellement des centaines d’auteurs au cours d’animations et de rencontres dans toute la France et 1 500 librairies participent à cette grande manifestation. Les 48H BD ont d’autant plus à cœur de maintenir cette fête qu’elle draine de nombreux visiteurs dans les librairies. Ce rendez-vous est un symbole de soutien aux libraires. Aujourd’hui plus que jamais, l’ensemble de la chaîne du livre est à nouveau réunie : libraires, bibliothécaires, éditeurs et les auteurs.

250 000 albums à 2€

48h BD 2020 Une sélection d’ouvrages est proposée dans plus de 1 500 librairies, pour inciter le public à explorer la variété de la bande dessinée. Les amateurs peuvent profiter de ce tirage unique pour découvrir le premier tome de séries déjà populaires en librairies. 250 000 albums publiés au prix de vente public de 2 €. Ces éditions spéciales permettent de financer les interventions et sensibilisations à la BD que ses auteurs animeront dans les écoles.

L’association propose aux librairies généralistes un guide de lecture conçu tel un outil pour se repérer dans la production éditoriale du 9eArt. Pour les curieux d’histoire, de littérature, de bien être et santé, de sciences, d’art : autant de thématiques sont abordées aussi bien par la BD franco-belge que le comics et le manga. Un outil pour aider les lecteurs à découvrir toute la richesse éditoriale de la bande dessinée.

Quelques-uns des albums qui font partie de l’opération

Aider au retour à la normale

L’association des 48H BD a décidé « d’accompagner le retour à la vie déconfinée, ce retour à la vie de quartier et la proximité entre les personnes. L’association des 48H BD sait l’urgence économique et espère ainsi prendre part à la reprise de l’activité de toute cette chaîne : de ceux qui font la création jusqu’à ceux qui la partagent. Car durant cette période si particulière, les œuvres ont constitué un refuge permettant de donner aux plus petits comme aux plus grands un moment d’évasion et de divertissement. La Bande dessinée touche des publics très diversifiés, elle a clairement changé de statut et est devenue une pratique culturelle de premier plan. Ce sont les œuvres de fiction qui nous ont permis de rêver, c’est l’imaginaire de ces créations qui ont offerts des fenêtres sur l’extérieur, et ce sont elles qui nous permettront de nous réunir en librairies dès le 3 juillet et tous les lieux qui accueillent des rencontres tout au long de cet été. »

Quelques chiffres clés

  • 1 guide de lecture disponible dans les librairies
  • 13 éditeurs associés pour un évènement unique
  • des centaines d’activités mises en place dans toute la France
  • Des centaines d’auteurs qui s’impliquent à travers les rencontres et évènements partout en France
  • 1500 libraires partenaires
  • 250 000 albums à 2€