Time Lost, copie-collé extra temporel

Une nouvelle série de science-fiction et fantastique, des voyages dans le temps avec armes et bagages, plus ou moins volontaires, un monde constitué de personnages hétéroclites dans un environnement hostile, Time Lost commence fort avec ce premier tome. Jean-Luc Sala au scénario (Les Divisions de fer), Afif Khaled au dessin et couleur ont monté une histoire qui fonctionne sans accroc. Un sac de nœuds temporels où il va falloir survivre et d’où il serait bien de partir, si possible.

Time Lost1944, la chasse aux savants nazis est ouverte par les Américains qui ont formé une unité spéciale sous les ordres du lieutenant Robinson. Objectif, entre autres, un chercheur juif prisonnier des SS, le docteur Appelbaum. Il a mis au point la répulsine, une arme mystère qu’il faut essayer. Début des années 60 en Floride à Pensacola au musée de l’aviation navale. Josh et Katelyn sont venus chercher leur copine Alicia qui travaille au musée. Mais Alicia, par mégarde, découvre et active un drôle d’engin stocké aux rebuts. Les trois jeunes gens et le musée se retrouvent transportés dans une jungle sauvage peuplée de dinosaures. Un copie-collé extra-temporel. Avec eux le gardien du musée, un ancien Marine. T. rex et autres bipèdes leur courent après.

Opération Rainbow 2

Suspense et action, Jumanji revisité, les quatre voyageurs ne sont pas seuls évidemment dans leur coin perdu. Mais pourquoi, avec qui, comment s’en sortir, autant de questions dont les réponses seront dans le prochain tome. Bien fait, très détente, beaux dessins réalistes et souples d’avions entre autres, une histoire qui accroche, des nazis, la totale. On a aimé. Dans la droite ligne quand même des Divisions de fer.

Time Lost, Tome 1, Opération Rainbow 2, Éditions Soleil, 14,50 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous aimerez également