Red Wing, un piège spatio-temporel sans fin

Red Wing Des spécialistes du vol spatio-temporel formés sur des machines qui se baladent dans le temps. Mais à leurs risques et périls. On ne devient pas pilote du jour au lendemain surtout quand on a sa propre mort aux trousses en cas d’erreur.

Red Wing est signé par Jonathan Hickman et Nick Pitarra. On peut se perdre dans cet immense univers sans fin qu’est le temps. Le lieutenant Dore dont le père a été un héros du Red Wing va l’apprendre. Mélange habile de science-fiction, de fantastique, le scénario est un peu compliqué. On finit par s’y perdre aussi comme les pilotes au point de picorer des informations d’un chapitre à l’autre et faire des pauses sur des évènements plus forts.

Pas de fin, normal. A vous de voir. Valérian c’est pas mal, non ?

Red Wing, Delcourt, 14,30 €