Frank Margerin, auteur invité de Toute la France dessine !

Après Lisa Mandel, François Olislaeger, Joseph Falzon, Régis Loisel, Catherine Meurisse, Giorgia Marras, Jul et Florence Cestac, c’est Frank Margerin (président du Festival de Sérignan en 2018) qui offre à Toute la France dessine ! son nouvel épisode, à découvrir dès lundi 1er juin sur les réseaux sociaux de @2020annéeBD. En collaboration avec l’association L’Hippocampe, ce sera le 9éme de l’opération numérique dans le cadre de l’Année de la Bande Dessinée. Le strip de Frank Margerin a été dévoilé lundi 1er juin sur les réseaux @2020annéeBD. Voir ci-dessous.

Frank Margerin
Frank Margerin. Photo Cécile Gabriel / Dargaud ©

Grand Prix du Festival d’Angoulême en 1992, Frank Margerin est l’auteur d’une œuvre inscrite parmi les grands classiques du Neuvième Art (Lucien, Ricky, Momo le coursier). Tout d’abord repéré pour ses talents de dessinateur par Bernard Frankas, l’un des quatre fondateurs du magazine Métal Hurlant, il devient très vite le créateur du personnage de Lucien, rocker rebelle coiffé d’une banane, qui s’impose peu à peu au fil des histoires, jusqu’à devenir le personnage central de ses albums. Frank Margerin est vice-président de l’Association L’Hippocampe et s’engage en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et adultes handicapés. Il est à ce titre président du jury des Hippocampes d’or, concours réservé aux personnes handicapées, crée en 1998, dont le résultat est décerné au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. À noter que le grand Lucien de la gare d’Angoulême a été restauré en 2019.

Lucien
Lucien à Angoulême

Avec L’Hippocampe

Créée en 2005 par Mireille Malot, l’association L’Hippocampe a pour objectif principal le développement d’actions culturelles et artistiques en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées ou de leur accès aux arts et à la culture. Elle organise notamment chaque année le concours de bande dessinée pour jeunes et adultes handicapés dans le cadre du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, ouvert à plusieurs pays européens. L’association L’Hippocampe, avec la mise en œuvre du concours de Bande Dessinée L’Hippocampe d’or, a pour objectifs :

  • d’apporter un coup de projecteur au monde du handicap, dans le cadre très médiatisé du Festival International de la Bande Dessinée d’ Angoulême
  • de favoriser la capacité créative d’un public singulier et de permettre aux personnes handicapées d’exprimer leur sensibilité en s’engageant dans un projet original et quelque peu exceptionnel
  • de permettre leur intégration dans la cité et la reconnaissance de leur talent autour de l’organisation d’expositions des BD primées
  • d’assurer la pérennité d’une action qui connaît un réel succès auprès des adultes et des jeunes en situation de handicap, des familles, des éducateurs et des établissements d’accueil

L'Hippocampe

L’association L’Hippocampe est aussi à l’initiative de la création à Angoulême de l’ESAT Image-Arts graphiques pour permettre à des talents émergents de dessinateurs en situation de handicap de se développer et leur offrir un débouché professionnel épanouissant :

  • Compléter leurs parcours souvent autodidactes par un dispositif leur permettant de se former par compagnonnage
  • S’intégrer dans un environnement professionnel correspondant à leurs aspirations
  • Acquérir de l’autonomie dans leur vie personnelle et professionnelle

Établissement de l’ADAPEI Charente, l’ESAT Image – Arts graphiques délivre des prestations de communication par la bande dessinée à des entreprises et organismes publics : illustration de documents de communication, de fiches pratiques, procédures, newsletters, plaquettes, etc. L’ESAT Image-Arts graphiques accueille 5 dessinateurs en situation de handicap intégrés à l’Atelier du Marquis.Pleinement intégrés à cet environnement professionnel et amical, les dessinateurs de l’ESAT Image-Arts graphiques bénéficient de l’encadrement, des conseils et du soutien de ces dessinateurs professionnels. En janvier 2020, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image devient partenaire de l’Hippocampe.

Frank Margerin