Dr Watson, il devient un héros à part entière

Il est devenu un héros à part entière. Sherlock Holmes est mort. Le Dr Watson ne peut y croire. Dans cette nouvelle série de Stéphane Betbeder et Darko Perovic on découvre que Watson n’est pas un personnage aussi lisse qu’il y paraît et que le professeur Moriarty a encore de la ressource.

Dr WatsonOn sait que Holmes est tombé dans les chutes de Reichenbach entrainant avec lui son ennemi mortel, Moriarty. On n’a pas retrouvé le corps de Holmes. Une cérémonie à laquelle assiste Watson, sa femme et l’inspecteur Lestrade pourrait clore l’affaire. Mais Watson est obsédé par la mort de son ami. En rencontrant un photographe spécialisé dans les portraits spirites, Holmes retrouve la trace d’Holmes ou au moins de son fantôme. Holmes est donc mort mais la piste Moriarty est encore chaude. Avec la complicité de Lestrade, Watson reprend l’enquête mais sera piégé devenu la cible des complices du criminel dont le but est que l’âme d’Holmes ne connaisse pas la paix.

Même si le scénario est un peu tiré par les cheveux, on y croit à la haine de Moriarty. Mais Holmes est-il vraiment mort ? Le fantastique va bien à Holmes et Watson au look de Sean Connery est loin du personnage relativement discret écrit par Doyle qui, lui, avait ressuscité son héros après Reichenbach. A suivre de près ce docteur Watson qui pourrait bien nous surprendre.

Dr Watson, Tome 1, Le Grand Hiatus, Soleil, 13,95 €

Le Grand Hiatus