Sherlock Holmes et l’énigme du Jodhpur, balade indienne pour le détective amnésique

Une nouvelle adaptation en BD des aventures du plus célèbre détective de tous les temps, Sherlock Holmes. Les éditions Le Verger ont en quelque sorte dépoussiéré le personnage même si le contexte des enquêtes, les personnages et les lieux restent les mêmes. Roger Seiter a mis ses pas dans ceux de Conan Doyle pour le scénario et c’est Giuseppe Manunta qui a relooké le locataire de Baker Street avec mine de rien un petit air de Corto Maltese. On en est au troisième album dans cette nouvelle collection après une balade alsacienne (les éditions Le Verger sont à Colmar) pour les deux premiers tomes, Le Mystère du Haut-Koenisbourg et Retrouvailles à Strasbourg où Holmes affronte Moriarty aux chutes de Reichenbach, un classique, qui a laissé un temps supposer que le détective avait péri. Et bien non !

Sherlock Holmes et l'énigme du Jodhpur

Il a un peu perdu la mémoire ce brave Sherlock après ses mésaventures alsaciennes. Irène Adler, un des rares amours de Holmes, l’accompagne en croisière vers les Indes. En escale en Égypte ils rencontrent le général Strogoff, Michel de son prénom dont se souviennent sûrement les lecteurs de Jules Verne. Irène et Holmes lui confient qu’ils sont sur les traces de Godfrey, mari d’Irène, disparu à Bombay. Mais à Port Saïd le couple est agressé car on ne veut pas qu’ils atteignent les Indes. Strogoff les sauve et décide de les accompagner. Le colonel Moran (on le retrouve dans le retour de Sherlock Holmes de Doyle, âme damnée de Moriarty) est au cœur de l’affaire. A bord du bateau qui vogue vers les Indes un meurtre est commis et un trésor a disparu.

Retrouvailles à Strasbourg

Un mélange bien dosé entre des éléments de base de Conan Doyle et nouveaux de Seiter. On reste dans le tempo. Holmes a rajeuni et est moins austère, plus sensible mais toujours aussi efficace en roi de la déduction. Holmes renait de ses cendres et redevient lui-même. Irène et Holmes forment un nouveau couple comme avec Watson. Une suite à cette excursion indienne viendra clore l’aventure. Un dessin clair et bien cadré de Manunta.

Sherlock Holmes et l’énigme du Jodhpur, Le Verger éditeur, 14,90 €