42e Festival d’Angoulême, qui sera Grand Prix en 2015 ?

Hermann
Hermann, un maître incontournable, qu’il serait bien de consacrer. JLT ®

Un Festival d’Angoulême, une 42e édition du 29 janvier au 1er février 2015, qui restera dans les mémoires, car toujours sous le choc terrible de la tragédie de Charlie Hebdo et des attentats de Paris. Le Festival s’est interrogé : Charlie Grand Prix ? Difficile, et finalement, à juste titre, c’est un nouveau prix qui est créé, celui de la Liberté d’expression, un prix en accord avec la rédaction de Charlie Hebdo.

Pour le Grand Prix, et désormais selon le nouveau règlement, le lauréat 2015 sera choisi parmi l’un des trois noms suivants : Katsuhiro Otomo, auteur japonais d’Arika, Alan Moore, scénariste anglais de Watchmen et From Hell, et Hermann, dessinateur belge de Comanche, On a tué Wild Bill, Liens de Sang ou dernièrement Sans Pardon. On aimerait beaucoup que Hermann soit enfin récompensé malgré quelques « réticences » internes autrefois au sein du comité du Grand Prix. Hermann est un des rares authentiques incontournables du 9e art. Cosey, aussi, mériterait cette reconnaissance. Mais, voilà, un certain élitisme et intellectualisme forcené, des reproches injustes pour des auteurs qui savent très bien tenir un crayon, ont brouillé les cartes, souvent, ces dernières années du palmarès du Grand Prix. Le nouveau règlement sera-t-il plus favorable ? Récompenser Hermann remettrait de façon sympathique les pendules à l’heure et serait apprécié des lecteurs.

A aller voir à Angoulême, l’exposition Bill Watterson, celle sur Taniguchi et, bien sûr, celle sur l’univers de Charlie Hebdo.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,50 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: