Léonard T48, papa ou rien

Un génie père de famille, Léonard aurait-il enfin adopté le disciple éternel souffre-douleur de la série mythique qui en est à son 48e épisode avec maintenant Zidrou au scénario après De Groot ? On va tout savoir dans cet album sur les envies de paternité du plus déjanté inventeur qui aurait même pu, le mégalo, se créer lui-même. Le dessin de Turk reste fidèle à l’ambiance, aux détails, ne prend pas la moindre ride. Et le tandem Zidrou-Léonard explose dans tous les sens avec un humour décalé très efficace qui valide le succès ininterrompu de Léonard.

LéonardLéonard aux secours des mères de famille, il invente la poussette, la couche que va se faire un plaisir d’essayer pour de vrai un disciple qui en a vu d’autres. Léonard sait aussi parler aux enfants grincheux mais il fait une petite déprime. Il est très malheureux de ne jamais avoir eu d’enfant. Comme il a un côté Gepetto on peut s’attendre au pire. La soubrette de Léonard au physique de catcheuse serait-elle la solution ? Pas sûr et à part des petits hommes bleus miniatures le génie n’a pas fait mieux en matière de procréation. Elles n’en veulent pas les femmes comme époux du vieux barbu chagrin. Il va y mettre du sien le bougre et enfin la lumière va apparaître.

On n’en dit pas plus. Allez découvrir comment donc Léonard devient père de famille. Un nouveau personnage est toujours un choix difficile mais coller un rejeton à Léonard il va falloir gérer. Il a pas fini d’en voir de toutes les couleurs Léonard car Zidrou lui a collé dans les jambes un petit démon sympathique mais fine la guêpe. L’album à savoure sur la plage à l’ombre du parasol, invention à coup sûr de Léonard.

Léonard T48, mon papa est un génie, Le Lombard, 10,95 €

Mon papa est un génie !