La Guerre des Sambre, Maxime enfant sacrifié

La Guerre des SambreDes enfants perdus, sacrifiés, La Guerre des Sambre part sur les traces de Maxime et Constance pour ce troisième et dernier cycle. Dans la fiancée de ses nuits blanches, Yslaire apporte un peu plus de noirceur à un univers dont le rouge sang est le symbole.

Maxime est un enfant sensible qui ne saura rien de ses origines. Si ce n’est qu’il a un père, Gunther Von Dantz qui le méprise, le martyrise. Maxime trouvera la protection de la reine Marie-Antoinette. Maxime a une sœur, Josepha. La mère de Maxime pense qu’ils sont maudits, comme tous les Sambre et, peu à peu, devient folle et se laisse mourir. Elle veut dire la vérité à Maxime mais trop tard. Maxime va subir les pires outrages de Von Dantz. Ce qui va se savoir. Maxime sera placé en pension. Adolescent il revient au château et le drame est inévitable.

Un univers toujours très sombre, de haine et de passion inavouée, Yslaire est un conteur du tragique. Le dessin de Marc-Antoine Boidin est dans le ton d’Yslaire et de Sambre. Une saga qui va bientôt trouver son épilogue.

La Guerre des Sambre, Maxime & Constance, Tome 1, La fiancée de ses nuits blanches, Glénat, 14,50 €

La fiancée de ses nuits blanches