Le Sceau du dragon, Ari le mystérieux

Un pays couvert par les glaces où s’affrontent Skyars, Écuyers redoutables sur leurs dragons, et Mirkyrs qui eux en font des steaks. Des dragons bien sûr, tout en étant pourchassés par leur maîtres. Dans cette trilogie éditée par Les Aventuriers de l’Étrange, sortie en Espagne il y a trois ans, on découvre Ari, tueur de dragons mais qui pourrait bien ne pas être celui que l’on croit. Xulia Vicente (auteure du très bon Et le village s’endort) et Manuel Gutiérrez ont mis en scène un monde étonnant, prenant et bien construit. Le dessin très animé qui oscille entre influences asiatiques et franco-belge est l’un l’un des éléments très porteur de l’album.

Le Sceau du dragon Ari a piégé un Écuyer et tué son dragon dont la viande chez les Mirkyrs se négocie à prix d’or. Il l’échange contre des réserves de nourriture car, lui, ne mange pas de dragon. Lors d’une nouvelle confrontation avec un Écuyer, il est victime de phénomènes bizarres. Il est blessé par son adversaire, une femme vétue de rouge, qui lui coupe une main. Il lui prend sa hache au moment où son dragon la sauve et l’emporte dans les airs. Ari va partir avec un groupe de Mirkyrs qui part à la recherche de Eynja, riche région verger du continent, tout en recrutant des chasseurs de dragons pour une ultime bataille contre les Écuyers.

Il y a un mystère qui tourne autour du personnage d’Ari. Mais lequel ? Ce qui détermine au fur et à mesure toute la force du scénario riche en péripéties et en rebondissements. Des combats bien rythmés, des ambiances et des décors accrocheurs, on a aussi des questions sur le handicap, les origines, la quête d’un monde meilleur. Dans le tome 2, on découvrira la vision de cette aventure par l’adversaire Écuyer d’Ari. Le tome trois fera la synthèse des deux. Une belle découverte comme toujours avec Les Aventuriers de l’Étrange.

Le Sceau du dragon, Tome 1, Ari, le chasseur, Les Aventuriers de l’Étrange, 14,50 €

Ari, le chasseur