François Schuiten, un artiste dans la ville à Semur-en-Auxois jusqu’au 31 octobre 2018

Un artiste dans la villeC’est François Schuiten, auteur des Cités Obscures qui est le héros 2018 d’Un artiste dans la ville, évènement organisé par la ville de Semur-En-Auxois et qui met à l’honneur la Bande dessinée. Invité de cette troisième édition, le dessinateur belge François Schuiten, un des plus grands talents du 9e art, a une quarantaine de ses œuvres exposées dans la ville médiévale jusqu’au 31 octobre prochain. Connu également pour avoir dessiné les stations de métro « Arts et Métiers » (Paris) et « Porte de Hal » (Bruxelles), la passion du dessinateur pour les trains donne lieu également à une exposition « Histoire du train à Semur-En-Auxois ». A noter que Schuiten prépare actuellement un Blake et Mortimer.

Pour sa troisième édition, la ville de Semur-en-Auxois et l‘association Les Amis de la Fontaignotte ont invité le dessinateur François Schuiten à investir les murs de la ville depuis le 22 juin au 31 octobre 2018. Une quarantaine d’œuvres forment un parcours dans la cité médiévale. En parallèle de l’exposition dans la ville, le Musée de Semur-en-Auxois présentera une trentaine de dessins originaux et une salle de la bibliothèque sera dédiée à la passion de François Schuiten, les trains : circuit de trains électriques, maquettes et une exposition « Histoire du train à Semur-en-Auxois ».

Un rappel biographique

François SchuitenFrançois Schuiten est né à Bruxelles le 26 avril 1956, son père est architecte ce qui explique sans doute depuis sa jeune enfance son attrait pour le dessin. En revanche c’est son frère Luc de 12 ans son aîné qui l‘initie à la bande dessinée en lui lisant des albums. Son œil se forme dans toutes les grandes expositions et musées, que ce soit en Belgique, en France ou encore en Italie. Quant à la pratique François Schuiten l‘acquiert au travers de cours intensifs. Il n ‘a que 16 ans lorsque ses planches sont publiées par l’édition belge de Pilote. En 1975, il entre dans la section bande dessinée de Saint Luc à Bruxelles, où il rencontre Claude Bernard alors son professeur. Il réalise avec ce dernier, deux albums : Aux médianes de Cymbiola et Le Rail. Avec son frère Luc, il élabore au fil des ans, le cycle des Terres creuses. Depuis 1980, il travaille avec Benoît Peeters, son ami d’enfance, à la série Les Cités Obscures. Ses albums dont Revoir Paris ont été traduits en une dizaine de langues et ont obtenu de nombreux prix. François Schuiten a été Grand Prix d’Angoulême en 2002.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,00 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: