Les Cités obscures remportent le Grand Prix Manga

Cités obscures Japon
Schuiten et Peeters primés au Japon.

Quand on vous parlait de prix. En voici un autre et remarquable car il est rare que des auteurs franco-belges s’exportent en particulier au Japon. Un plaisir donc car il concerne Les Cités obscures (Casterman) de François Schuiten et Benoît Peeters, un classique incontournable bourré de talent, d’idées, de force inventive sur un dessin écrasant de puissance mais aussi de poésie.

Le Grand prix manga a été attribué aux Cités obscures au 16e Japan Media Arts Festival pour la traduction parue chez ShoPro. Ce prix, l’une des plus prestigieuses récompenses au Japon, vient saluer l’extraordinaire travail entrepris depuis trente ans par les auteurs des Cités Obscures, en bâtissant album après album un monde d’une grande cohérence et d’une rare originalité. En honorant pour la première fois un auteur français et un auteur belge, le Japan Media Arts Festival souligne également l’ouverture tout à fait récente du Japon à la bande dessinée franco-belge.

Les Cités Obscures
Pour la première fois le Japon récompense une BD franco-belge.

Compte tenu de l’aura de ce prix au Japon, c’est un signe très fort donné aux éditeurs japonais qui s’intéressent aux publications francophones et une véritable ouverture vers l’international. La cérémonie de remise de prix aura lieu à l’occasion d’une exposition au National Art Center de Tokyo, du 12 au 24 février 2013, en présence des auteurs.

Cette excellente nouvelle vient s’ajouter à une autre, également venue du Japon : Les Cités obscures ont été élues n°1 des bandes dessinées traduites, au Gaiman Awards en 2012, devant Superman Red Son. Les albums de François Schuiten et Benoît Peeters ont désormais une place de choix au Japon. Le tome 2 de la série vient d’être publié aux éditions ShoPro. Les tomes 3 et 4 le seront en 2013, ainsi que l’album La Douce de François Schuiten.