Trains : Schuiten et Obolensky s’exposent à Bruxelles

Un évènement à la hauteur du talent des auteurs invités, l’exposition Trains qui se tiendra à la galerie Huberty & Breyne de Bruxelles du 12 Septembre au 18 Octobre réunira François Schuiten et Alexandre Obolensky.

Trains

Amoureux inconditionnels de l’univers ferroviaire, François Schuiten et le peintre Alexandre Obolensky foncent à toute vapeur vers la mythologie du voyage, dès le 12 septembre. Au travers d’œuvres inédites présentées à la galerie Huberty & Breyne, ces artistes et complices de 20 ans signent ensemble une exposition dépaysante autour de l’univers du train.

Peintures à quatre mains, sérigraphies et dessins de François Schuiten se mêlent aux toiles d’Alexandre Obolensky et témoignent de l’attraction commune qu’exercent les chemins de fer sur leurs créations. Alors que le musée Train World ouvrira ses portes à Bruxelles fin septembre, la galerie Huberty & Breyne offre au visiteur un avant-goût de l’expérience ferroviaire imaginée par Schuiten et Obolensky pour le Musée du Train avec un embarquement immédiat pour le rêve.

Les biographies des auteurs communiqués par la Galerie ®

Revoir ParisNé en 1956 dans une famille d’architectes, François Schuiten publie ses premières planches dans Pilote en 1973 mais c’est en 1982 qu’il entame sa collaboration avec son ami d’enfance Benoît Peeters. Ensemble, ils donnent naissance aux Murailles de Samaris publié dans le magazine (A SUIVRE). Depuis, ils ont publié de nombreux succès comme La Fièvre d’Urbicande (1984), La Tour (1987), Brüsel (1992), La Frontière invisible (2002-2004) ou encore La Théorie du grain de sable (2007-2008). En 2002, François Schuiten reçoit le Grand Prix de la Ville d’Angoulême. Débordant des cases et des pages, Schuiten et Peeters ont monté des expositions, dont la plus connue reste très certainement Le Musée des Ombres. Leur œuvre est à la fois fantastique, onirique, visionnaire, politique et philosophique. En 2012, François Schuiten signe en solo La Douce avant de renouer avec son complice de toujours pour Revoir Paris. Un album visionnaire mis à l’honneur dans une exposition à la Cité de l’Architecture de Paris en 2014. Schuiten s’illustre également comme scénographe, que ce soit dans des lieux publics (il a conçu les stations de métro Porte de Hal à Bruxelles et Arts & Métiers à Paris) ou dans de vastes expositions (Le Pavillon des Utopies à Hanovre en 2000). Son dernier projet pour Train World verra le jour fin septembre 2015, à la gare bruxelloise de Schaerbeek.

Trains
®

Né à Bruxelles le 28 juillet 1952, Alexandre Obolensky entame des études d’illustration à St Luc au début des années 70 avant d’être engagé aux ateliers de la Monnaie en 1978. Il y apprend le métier de peintre de décors au contact de Thierry Bosquet. Artiste depuis 1982, il collabore pour les théâtres, ballets et opéras de Belgique : Monnaie, Opéra de Wallonie, Vlaamse Opera, Ballets Béjart, Ballets des Flandres, Ballets de Wallonie, Varia, Théâtre de l’Ancre, Rideau de Bruxelles, Atelier St Anne, Parc, Claude Volter, NTB, CDH, le Public, Balsamine. A partir de 1986, il étend ses activités à divers théâtres et ballets à l’étranger. Opéra du Nord, Théâtre du nombre d’or, Grand Théâtre De Genève, Coven Garden, Printemps de Arts, Conservatoire de Paris, Opéra de Paris, Los Angeles, Ballet Pina Baush… Depuis plus de 20 ans, Alexandre Obolensky est le proche collaborateur de François Schuiten et développe à travers sa peinture une démarche artistique personnelle.

Huberty & Breyne Gallery Place du Grand Sablon 8A rue de Bodenbroeck 1000 BRUXELLES
Du mercredi au samedi de 11h à 18h Le dimanche de 11h à 17h