Le fond de l’air est fret, Jul prend le train en marche pour l’écologie

A l’occasion du dernier Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, l’Alliance 4F a publié une bande dessinée intitulée « Le fond de l’air est fret ». Réalisée avec Jul, elle vise à faire connaître et valoriser les bénéfices du fret ferroviaire auprès du grand public. Ce qui est d’autant plus d’actualité que le transport routier va finir par être hors de prix en raison de la hausse des tarifs pétroliers.

Voici ce qu’a annoncé l’Alliance 4F. En partenariat avec le dessinateur de presse et auteur de bandes dessinées français Jul, les acteurs du fret ferroviaire veulent sensibiliser le grand public aux enjeux de ce mode de transport décarboné et à ses nombreux atouts. Bien connu pour ses dessins de presse engagés sur des sujets de société, Jul a, à plusieurs reprises, pris son crayon pour soutenir certaines causes, notamment autour de la solidarité internationale, la protection de l’environnement ou la lutte contre le racisme (La Planète des Sages, Coloc of Duty, etc…). Ce sont aujourd’hui les atouts écologiques du fret ferroviaire que Jul veut faire connaître à tous, petits et grands, pour que chacun puisse prendre conscience des moyens que nous avons à notre disposition pour décarboner nos modes de consommation.

Le fond de l’air est fret

Encore trop méconnu des citoyens, et peut-être pas assez des acteurs économiques et institutionnels, le fret ferroviaire est pourtant une solution écologique immédiatement mobilisable. Il permet de transporter des produits alimentaires comme du mobilier ou des composants électroniques. Aujourd’hui, le fret ferroviaire ainsi que le transport combiné rail-route, reviennent au cœur du débat. La France prend progressivement conscience que le fret ferroviaire constitue une solution incontournable pour répondre à l’urgence climatique. Néanmoins, malgré ses atouts incontestables sur de nombreux plans – y compris celui d’une plus grande indépendance énergétique – et le rôle crucial qu’il a joué au moment de la crise sanitaire, il reste indispensable de sensibiliser et de faire de la pédagogie sur ce mode de transport vertueux.

Le fond de l’air est fret

Composée de 10 planches, cette bande dessinée soulève, par des dessins ludiques qui traversent les siècles, les grands enjeux du fret ferroviaire. Sont associés à ces planches des textes pédagogiques et complets, permettant aux lecteurs novices de mieux comprendre l’impact de ces problématiques sur leur quotidien (pureté de l’air, transport de produits de première nécessité, décarbonation de l’industrie, décongestion des routes, réduction des émissions de gaz à effet de serre etc). Plus généralement, cette bande dessinée s’inscrit dans le dispositif mis en place par l’Alliance 4F dans le cadre de la campagne présidentielle. Après avoir sensibilisé les candidats par la publication d’une Charte d’engagement, c’est désormais la volonté de sensibiliser les citoyens sur le sujet qui a poussé 4F et Jul à publier cette bande dessinée.

Le fond de l’air est fret

4F, « Fret Ferroviaire Français du Futur », est une alliance qui réunit tous les acteurs de la filière en France afin de structurer un ensemble de mesures nécessaires à la sauvegarde et au développement du fret ferroviaire. L’alliance regroupe les principales entreprises de transport ferroviaire de marchandises (Fret SNCF, DB Cargo France, Captrain France, Europorte, Lineas, RegioRail, Millet Rail), les principaux opérateurs de combiné en France (Novatrans, Naviland Cargo, T3M, Froidcombi), l’opérateur d’autoroutes ferroviaires VIIA, le commissionnaire Forwardis, les opérateurs ferroviaires de proximité (réunis au sein de l’association Objectif OFP), L’Association Française du rail (AFRA), le Groupement National des Transports Combinés (GNTC), l’Association française des détenteurs de wagons (AFWP), la Fédération des industries Ferroviaires (FIF), l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), l’Union des Entreprises Transport et Logistique de France (TLF), le Syndicat des Entrepreneurs de Travaux de Voies Ferrées de France (SETVF), l’Association française des gestionnaires d’infrastructures ferroviaires indépendants (AGIFI), le Comité pour la liaison européenne Transalpine, l’Association des Utilisateurs de Transport de Fret (AUTF). Le gestionnaire d’infrastructure SNCF RESEAU coopère activement à ses travaux.

4/5 - (4 votes)
En savoir plus sur:

2 Commentaires

  1. Goreux Jacques

    Propagande! Le train n’est et ne sera jamais intéressant. Grèves à répétition du personnel des entreprises ferroviaires car syndicats très politisés. Il faut dégraisser d’abord le mammouth. Il faut d’abord privatiser les entreprises ferroviaires. Finir de voir un PDG parader devant les médias aux ordres.

    • Un Ferrovipathe

      Justement, le FRET ferroviaire est complètement ouvert à la concurrence depuis 2007 au niveau Européen.
      D’ailleurs, l’entité historique FRET SNCF est elle-même récemment devenue une « société par actions simplifiée » (SAS).

Donnez votre avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*